Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 934,17
    +6,74 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 894,86
    +17,09 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 087,38
    +90,99 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0839
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 091,60
    +36,90 (+1,80 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 397,55
    +149,61 (+0,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,81
    +1,55 (+1,98 %)
     
  • DAX

    17 735,07
    +56,88 (+0,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 682,50
    +52,48 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    16 274,94
    +183,02 (+1,14 %)
     
  • S&P 500

    5 137,08
    +40,81 (+0,80 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,63 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,00 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2655
    +0,0029 (+0,23 %)
     

Barça: ovationné par le public de Villarreal, encensé par Xavi... à 16 ans, Lamine Yamal bluffe tout le monde

Barça: ovationné par le public de Villarreal, encensé par Xavi... à 16 ans, Lamine Yamal bluffe tout le monde

Un match pour confirmer les attentes. Perçu comme un grand espoir au sein du FC Barcelone, Lamine Yamal a signé une très belle performance face à Villarreal ce dimanche, permettant aux siens de s'offrir une victoire 4-3. Le natif de la banlieue barcelonaise auteur de deux passes décisives a même été applaudi par le public de la Ceramica. Titulaire pour la deuxième fois de la saison, il a été nommé homme du match.

Plus jeune passeur décisif de Liga

La jeune promesse du Barça avait été choisi comme le remplaçant de Raphinha, suspendu pendant deux matchs en raison de son mauvais geste face à Getafe lors de la première journée de Liga (0-0), face à Cadiz le week-end dernier (victoire 2-0). Un choix que Xavi a réitéré, après une belle performance du gamin âgé de 16 ans et 45 jours, lors de ce duel contre Villarreal ce dimanche. Dès la 12e minute, c'est même lui qui signe un superbe centre pour la tête de Gavi au second poteau et permet l'ouverture du score (0-1, 12e). Une passe décisive qui le fait entrer dans l'histoire, puisqu'il devient ainsi le plus jeune joueur à faire un tel geste en Liga au 21e siècle.

Sur son côté droit, c'est souvent lui qui lance les offensives catalanes, à l'image de cette accélération qui amènera ensuite le but du 2-0 inscrit par Frenkie de Jong (0-2, 15e). Mais mis à l'épreuve défensivement par un Alfonso Pedraza des grands soirs dans son couloir, le gamin de 16 ans voit le Barça se faire remonter au score, au point d'être mené 3-2 au retour des vestiaires (3-2, 60e).

Une transversale et un poteau pour renverser la rencontre

Toujours sur le terrain, c'est lui qui sonne la révolte en envoyant une frappe puissante s'écraser sur la barre transversale (56e). Après une réduction du score par Ferran Torres (3-3, 68e), Lamine Yamal passe tout proche d'inscrire son premier but en professionnel. Le jeune ailier prend la profondeur côté droit enchaîne les passements de jambe avant de tirer... sur le poteau. Le ballon rebondit dans les pieds de Robert Lewandowski, qui n'a plus qu'à enfoncer pour donner la victoire aux Blaugranas (3-4, 71e).

Il est alors remplacé par un autre prodige catalan, Ansu Fati, et sort sous une ovation du stade de la Ceramica, applaudit par le public adverse et son père, présent en tribunes avec son écharpe du Barça pour voir son fils jouer (76e). A la fin du match, il est élu homme du match pour sa deuxième titularisation avec le FC Barcelone. En conférence de presse, Quique Setien reconnait: "Lamine Yamal est un grand joueur, on l’a tous remarqué. Sans aucun doute."

"Un joueur qui va marquer une époque"

"Les attentes sont très grandes concernant Lamine Yamal et encore plus quand on le voit jouer, abonde Xavi en conférence de presse. Il n'est pas titulaire à cause des caprices de l'entraîneur, nous le considérons comme capable de faire la différence. C'est un joueur différent, qui est prêt, qui fait les bons choix... C'est le plus important dans le football, la prise de décision. La prise de décision de Lamine Yamal est presque toujours correcte et bonne, et à beaucoup de reprises, il prend la meilleure décision. Aujourd'hui il nous a donné deux ou trois passes décisives..."

"Je ne pense pas que Lamine a des soucis pour gérer ce qu'il vit actuellement. Il est extraordinaire, il travaille et écoute. Il a de la concurrence mais il est déjà prêt pour jouer. J'espère qu'il va rester beaucoup d'années ici, au Barça, parce que c'est un joueur qui va marquer une époque. Mais il faut rester calme", préfère calmer l'entraîneur du Barça qui a visiblement trouver son remplaçant à Ousmane Dembélé.

Interrogé par Movistar, celui qui est à la Masia depuis ses sept ans, s'est montré très calme: "J'essaie de saisir toutes les occasions que l'entraîneur me donne de jouer et d'en tirer le meilleur. Je n'ai pas peur, c'est juste du football. J'entre sur le terrain et c'est tout. Mes coéquipiers m'aident. Ma mère a parfois peur quand je joue en tant que titulaire, mais elle me soutient beaucoup."

Article original publié sur RMC Sport