La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    35 220,27
    -43,43 (-0,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3908
    -0,0050 (-0,35 %)
     

Les banques n'ont "pas assez répondu à nos appels à la prudence", la BCE tire la sonnette d’alarme

·1 min de lecture

Face aux "prises de risque excessives" de certaines banques, la BCE tire la sonnette d'alarme. L'environnement financier caractérisé par l'interconnexion entre les banques et le secteur bancaire parallèle (hedge funds, family office...) court le danger d'"une prise de risque excessive", a déclaré Andrea Enria, président du superviseur des grandes banques de la zone euro logé au sein de la Banque centrale européenne. Malgré les turbulences boursières qui ont accompagné le déclenchement de la pandémie du Covid-19, la BCE a observé une "exubérance continue sur ces marchés" qui est "préoccupante", selon M. Enria. Les banques "n'ont pas suffisamment répondu à nos appels à la prudence", a-t-il regretté.

La forte activité sur le marché des opérations à effet de levier - qui recouvrent les financements à des entreprises très endettées- et les marchés des produits dérivés liés aux actions "menace de laisser les banques trop exposées à des ajustements soudains et corrections des prix des actifs", a prévenu le banquier central. Il a fait allusion au "cas très discuté d'Archegos", un family office fortement endetté qui a pris position sur un portefeuille d'actions avec l'aide de grandes banques lui offrant des services de courtage (prime brokerage).

>> A lire aussi - Comment fonctionnent les armes de la BCE ?

La retentissante déroute du fonds new-yorkais fin mars a coûté plus de 10 milliards de dollars aux banques mondiales, dont une grosse part supportée par le Credit Suisse. L'avertissement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Velux fait la loi sur les toits de l'Hexagone
Ce robot de Heineken vous suit à la trace avec de la bière fraîche
De nouvelles propositions pour améliorer la médiation entre banques et clients
OneWeb déploie 40% de ses satellites et se pose en candidat sérieux à Starlink
Airbnb condamné à 8 millions d'euros d'amende

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles