La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 792,67
    -323,73 (-0,92 %)
     
  • Nasdaq

    14 780,53
    +19,24 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    27 584,08
    -57,75 (-0,21 %)
     
  • Dólar/Euro

    1,1843
    -0,0025 (-0,21 %)
     
  • HANG SENG

    26 426,55
    +231,73 (+0,88 %)
     
  • BTC-EUR

    33 600,30
    +959,89 (+2,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    977,06
    +50,30 (+5,43 %)
     
  • S&P 500

    4 402,66
    -20,49 (-0,46 %)
     

Banques: le Covid a-t-il accéléré la disparition des distributeurs de billets ?

·2 min de lecture

Le rapport annuel de la Banque de France sur l’accès du public aux espèces pointe une nouvelle baisse du nombre de distributeurs de billets (DAB) en France.

Encore un effet collatéral de la crise sanitaire? , la Banque de France annonce que le nombre de (DAB) sur le territoire a reculé de 3,2% l’an dernier. Mais difficile d’y voir une conséquence directe du , puisque la baisse est continue depuis 2015, et que la chute de l’an dernier a finalement été moins importante qu’en 2019.

Autre point positif relevé par la Banque de France: "Cette diminution est concentrée sur les villes les plus peuplées et les mieux équipées, reflétant une optimisation des installations existantes dans les zones les mieux équipées", sans accentuer la "" des petits villages tant redoutée. De fait, le niveau d’accessibilité aux DAB n’a quasiment pas bougé: 99% de la population métropolitaine réside soit dans une commune équipée d’au moins un distributeur de billets, soit dans une commune située à moins de quinze minutes en voiture de la commune équipée la plus proche. Cette statistique prend en compte les 48.710 distributeurs automatiques de billets de l’Hexagone, mais aussi les 25.145 points de distribution d’espèces situés dans des commerces, soit un total de 73.855 distributeurs, une densité qui reste largement supérieure à la moyenne européenne.

Si le nombre de DAB se réduit inexorablement, il apparaît aussi que la demande baisse aussi: le nombre de retraits de billets aux DAB s’est effondré de près de 23% en 2020, à seulement un milliard de retrait contre 1,3 milliard en 2019, selon les statistiques de l’Observatoire du groupement Carte Bancaire, mais avec un retrait moyen de 108 euros, en augmentation par rapport à 2019. Cause ou conséquence du recul du nombre de DAB? Une question aussi insoluble que celle de l’œuf ou la poule…

Le sans contact a convaincu les Français

Le vrai effet Covid vient plutôt de l’explosion du paiement sans contact l’an dernier. Les Français l’ont utilisé pour 5,1 milliards d’opérations en 2020, un chiffre en hausse de 40% par rapport à 2019. Et le montant global dépensé sans contact est monté à 80 milliards d’eu[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles