Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 022,41
    -0,85 (-0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 918,09
    -18,48 (-0,37 %)
     
  • Dow Jones

    37 986,40
    +211,02 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,0661
    +0,0015 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    2 406,70
    +8,70 (+0,36 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 019,61
    +206,74 (+0,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 344,06
    +31,44 (+2,29 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,24
    +0,51 (+0,62 %)
     
  • DAX

    17 737,36
    -100,04 (-0,56 %)
     
  • FTSE 100

    7 895,85
    +18,80 (+0,24 %)
     
  • Nasdaq

    15 282,01
    -319,49 (-2,05 %)
     
  • S&P 500

    4 967,23
    -43,89 (-0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    37 068,35
    -1 011,35 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    16 224,14
    -161,73 (-0,99 %)
     
  • GBP/USD

    1,2373
    -0,0065 (-0,52 %)
     

Des banques américaines demandent une protection des dépôts de leurs clients

PIXABAY

Une coalition de banques américaines de taille moyenne a demandé aux régulateurs fédéraux de garantir pendant deux ans tous les dépôts de leurs clients, même au-dessus de la limite habituelle des 250.000 dollars, pour éviter un phénomène de contagion après la faillite de la banque SVB, d'après Bloomberg. Cette mesure "stopperait immédiatement l'exode des clients des plus petites banques, stabiliserait le secteur bancaire et réduirait grandement les risques d'autres faillites", a argumenté la Mid-Size Bank Coalition of America dans une lettre adressée aux autorités, selon un article publié samedi par l'agence de presse.

Les faillites récentes de la Silicon Valley Bank et de Signature Bank suscitent une crise de confiance dans le secteur. De nombreux clients de banques similaires ont retiré leur argent pour le déposer dans des banques plus grandes, comme JPMorgan Chase ou Bank of America, considérées comme trop importantes pour que l'Etat ne les renfloue pas en cas de crise.

Actuellement, aux Etats-Unis, les dépôts sont protégés par le régulateur bancaire, la FDIC, jusqu'à 250.000 dollars. Cette semaine, la banque First Republic, qui sert principalement des clients fortunés, a vu sa valorisation en Bourse fondre de 80%. Basée à San Francisco, c'est la 14e banque américaine par la taille des actifs.

https://www.capital.fr/entreprises-marches/first-republic-11-banques-americaines-ont-accepte-de-verser-30-milliards-de-dollars-de-depots-dans-letablissement-en-difficultes-1463218

PUBLICITÉ

"Quelle (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le classement 2023 des pays les plus heureux du monde dévoilé
Banque de France : regain d'optimisme, la prévision de croissance pour 2023 doublée
Une nouvelle déclaration à remplir pour les propriétaires, bientôt la fin des chaudières au gaz ? Le flash éco du jour
DIRECT. Jour J pour la réforme des retraites : les deux motions de censure débattues ce lundi
Retraites : Emmanuel Macron souhaite que la réforme "puisse aller au bout de son cheminement démocratique"