La bourse est fermée

Votre banque va-t-elle vraiment maintenir les dividendes promis avec le coronavirus ?

Marie-Eve FRÉNAY
1 / 1

Votre banque va-t-elle vraiment maintenir les dividendes promis avec le coronavirus ?

Face à l’épidémie de Covid-19, qui va peser sur le chiffre d’affaires des entreprises de toutes tailles, plusieurs sociétés cotées ont annoncé qu’elles allaient revenir sur les promesses de dividendes formulées en début d’année. C’est le cas d’Airbus.

L’avionneur européen a prévenu lundi ses actionnaires qu’il ne proposera finalement aucun versement de dividende, au titre des bénéfices de 2019, durant l’assemblée générale de mai prochain. Intialement, Airbus prévoyait de distribuer 1,4 milliard d’euros, soit 1,80 euro par titre. En Europe, Lufthansa, H&M ou encore Electrolux ont fait savoir qu’elles s'abstiendraient également.

Même décision pour les pétroliers. Total et Shell ont par exemple aussi décidé de suspendre leur rachat d’actions au titre de 2019. Grâce à ces mesures, ces deux sociétés « vont réduire leurs dépenses respectivement de 2 et 5 milliards d’euros et donc préserver leur trésorerie », commente Antoine Fraysse Soulier, responsable de l'analyse de marchés chez eToro.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Chèque, carte bancaire... Top 5 des moyens de paiement les plus sûrs face au coronavirus
- Auto-entrepreneur : comment échapper aux cotisations de la fin mars
- Carte bancaire : le plafond du sans contact relevé à 50 euros… après la crise