Marchés français ouverture 4 h 27 min
  • Dow Jones

    28 335,57
    -28,13 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    11 548,28
    +42,28 (+0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    23 514,41
    -2,18 (-0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,1839
    -0,0030 (-0,25 %)
     
  • HANG SENG

    24 918,78
    +132,68 (+0,54 %)
     
  • BTC-EUR

    11 075,74
    +85,65 (+0,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    263,77
    +2,32 (+0,89 %)
     
  • S&P 500

    3 465,39
    +11,90 (+0,34 %)
     

Banque pour les pros : ce que cache l'ovni Memo Bank

Marie-Eve FRÉNAY
·1 min de lecture

Après avoir attiré à elle des investisseurs de renom, comme Xaviel Niel (Illiad) et Marie Ekeland (fonds Daphni), et nommé Ronan Le Moal, ancien dirigeant du Crédit Mutuel Arkea, président de son conseil de surveillance, la banque pour les PME Memo Bank part à la conquête de ses premiers clients. Le 29 septembre, soit 3 mois après être devenue une vraie banque, elle a dévoilé son offre bancaire hybride, alliant, du moins sur le papier, les outils digitaux des néobanques et la proximité offerte par les banques avec agences. Dans le détail, l'offre de Memo Bank s'articule autour de 3 éléments : compte courant, crédit et chargés de clientèle.

Un compte courant « moderne » mais sans carte bancaire

S'agissant du compte courant, premièrement, celui-ci se gère à distance par le chef d'entreprise ou par ses collaborateurs qui en ont l'autorisation. « La recherche d’une transaction est instantanée et bénéficie d’un historique illimité d’opérations ; le versement des salaires ne prend que quelques clics grâce à une interface de virements groupés robuste et fonctionnelle ; enfin l’invitation d’un collaborateur se fait 100% en ligne et permet de choisir précisément les permissions qui lui sont attribuées », illustre par communiqué Memo Bank. En revanche, il est fourni sans carte bancaire.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Crédit immobilier : cette astuce pour emprunter plus facilement
- Crédit immobilier : les taux d'usure augmentent, une bonne nouvelle pour les emprunteurs
- Taxe foncière : ce qu'il faut savoir avant de la payer