Marchés français ouverture 4 h 51 min
  • Dow Jones

    34 548,53
    +318,19 (+0,93 %)
     
  • Nasdaq

    13 632,84
    +50,42 (+0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    29 415,03
    +83,66 (+0,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,2069
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    28 838,82
    +201,36 (+0,70 %)
     
  • BTC-EUR

    46 607,56
    -923,79 (-1,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 459,49
    -11,93 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    4 201,62
    +34,03 (+0,82 %)
     

Banque : pourquoi votre conseiller est au bord de la crise de nerf

Marie-Eve FRÉNAY
·1 min de lecture
Les banquiers sous pression
Les banquiers sous pression

Etre banquier en 2021, c’est dur ! La baisse des effectifs, la hausse des incivilités, pointée par l’Association française des banques (AFB), mais surtout la pression du chiffre, explique le mal-être croissant dans les agences bancaires, à en croire les nombreux témoignages transmis à la rédaction suite à notre appel à contribution. « Il faut vendre toujours plus d’assurances, de prévoyances, de crédits à la consommation, attirer de nouveaux clients… Et même quand on atteint ses objectifs personnels on nous demande toujours de mettre un coup de collier supplémentaire pour l’agence dans sa globalité, pour le groupe d’agences, pour la banque ou au nom des personnes absentes... », confie ainsi à MoneyVox Mélanie* qui s’occupe depuis 2 ans de 800 clients aisés.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Regroupement de crédits : cette astuce pour financer un nouveau projet
- « Mon devoir de conseil se heurte aux objectifs de la banque » : la colère d'une banquière
- La banque en ligne Monabanq dans le palmarès Best Workplaces ® France 2021