La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    52 896,26
    +2 959,33 (+5,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

La Banque postale s'engage à sortir des énergies fossiles d'ici 2030, et c'est une première

·1 min de lecture

Le secteur bancaire est souvent pointé du doigt pour les financements qu'il accorde aux projets liés aux énergies fossiles. La Banque postale vient d'annoncer qu'elle ne fera plus de prêts pour ce type de projets à l'horizon 2030. Une première saluée par les ONG, même si elle est loin d'être la plus exposée à ces industries responsables du réchauffement du climat. "La Banque postale est (...) la première banque au monde à s'engager pour une sortie totale des secteurs du pétrole et du gaz d'ici 2030", "une étape majeure dans sa stratégie bas carbone", a précisé l'établissement bancaire français dans un communiqué.

Elle avance ainsi son objectif de sortie du gaz et du pétrole de dix ans. "C'est un excellent signal dans le contexte actuel", salue Lucie Pinson, fondatrice et directrice de l'ONG Reclaim Finance. Cette annonce a lieu à deux semaines de l'ouverture de la COP26, la conférence de l'ONU sur le climat qui doit donner une nouvelle impulsion aux politiques de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Mercredi, l'Agence internationale de l'énergie (AIE) avait lancé "de sérieux avertissements" et averti que la transition énergétique restait "trop lente".

À lire aussi — Les banques européennes sont toujours aussi présentes dans les paradis fiscaux, selon une étude

"L'effort demandé à la Banque postale est bien plus faible que pour BNP ou Crédit Agricole", nuance Lucie Pinson. "Mais on salue très chaleureusement une annonce qui arrive juste après la confirmation de l'AIE (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'action de Virgin Galactic s'effondre à Wall Street, suite au report du premier vol commercial
OVHcloud valorisé "seulement" 3,5 milliards d'euros pour son entrée à la Bourse de Paris
Les grands groupes testeraient mal le lait infantile selon une étude
6 choses à ne pas faire dans un magasin Primark, selon les employés
Ryanair accusée de bannir des passagers ayant été remboursés durant la pandémie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles