La bourse est fermée
  • CAC 40

    4 594,24
    +24,57 (+0,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    2 958,21
    -1,82 (-0,06 %)
     
  • Dow Jones

    26 501,60
    -157,51 (-0,59 %)
     
  • EUR/USD

    1,1641
    -0,0037 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    1 878,80
    +10,80 (+0,58 %)
     
  • BTC-EUR

    11 776,57
    -35,32 (-0,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    265,42
    +1,78 (+0,68 %)
     
  • Pétrole WTI

    35,72
    -0,45 (-1,24 %)
     
  • DAX

    11 556,48
    -41,59 (-0,36 %)
     
  • FTSE 100

    5 577,27
    -4,48 (-0,08 %)
     
  • Nasdaq

    10 911,59
    -274,00 (-2,45 %)
     
  • S&P 500

    3 269,96
    -40,15 (-1,21 %)
     
  • Nikkei 225

    22 977,13
    -354,81 (-1,52 %)
     
  • HANG SENG

    24 107,42
    -479,18 (-1,95 %)
     
  • GBP/USD

    1,2953
    +0,0030 (+0,23 %)
     

La Banque Postale : ces 6 tarifs qui vont augmenter en 2021

Vincent MIGNOT
·1 min de lecture

C’est l’une des grilles tarifaires les plus scrutées de France ! Vous êtes en effet plus de 10 millions de particuliers à être clients de La Banque Postale (LBP). Autant dire que la moindre variation de prix peut susciter pas mal de remous…

Ce ne sera sans doute pas le cas en 2021. LBP vient en effet de publier la brochure qui entrera en vigueur le 1er janvier prochain. Elle n’intègre pas de fortes hausses, mais plutôt des ajustements, comme toutes les banques le pratiquent chaque année. Pas de quoi remettre en cause, en tout cas, la présence de La Banque Postale dans le top 20 des enseignes françaises les moins chères.

Les principales augmentations au 1er janvier 2021

  • Tenue de compte : 1,20 euro par mois (+0,10 euro)

  • Relevés fréquents (décadaires, hebdomadaires, quotidiens) : 1,30 euro (+0,20 euro)

  • Carte Visa Classic : 42 euros par an en débit immédiat (+1 euro)

  • Virement SEPA occasionnel en bureau de poste : 3,80 euros (+0,20 euro)

  • Augmentations de toutes les formules de compte. Exemple, Alliatys avec Visa Classic : 6,30 euros par mois (+0,20 euro)

  • Les frais de dossier des prêts immobiliers passent à 1% du montant emprunté, contre 0,8% auparavant. Dans le même temps, le montant minimum à payer sera de 300 euros contre 100 euros auparavant. Le maximum reste fixé à 1 000 euros.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Impôts : dois-je déclarer ce que me versent mes parents chaque mois ?
- Défiscalisation : les 11 Sofica sur lesquelles investir avant la fin de l'année
- Samsung Galaxy : jusqu'à 200 euros de bonus reprise