La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 568,82
    +87,23 (+1,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 109,10
    +50,05 (+1,23 %)
     
  • Dow Jones

    35 061,55
    +238,20 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1770
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    1 802,10
    -3,30 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    29 149,06
    +328,97 (+1,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    786,33
    -7,40 (-0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,17
    +0,26 (+0,36 %)
     
  • DAX

    15 669,29
    +154,75 (+1,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 027,58
    +59,28 (+0,85 %)
     
  • Nasdaq

    14 836,99
    +152,39 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 411,79
    +44,31 (+1,01 %)
     
  • Nikkei 225

    27 548,00
    +159,80 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    27 321,98
    -401,86 (-1,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3754
    -0,0013 (-0,10 %)
     

La Banque mondiale ne veut pas aider le Salvador à adopter le bitcoin comme monnaie officielle

·1 min de lecture

Le Salvador risque de faire face à de nombreuses difficultés dans l'utilisation quotidienne du bitcoin.

Les choses semblent se compliquer pour le Salvador. La Banque mondiale a rejeté une demande d'assistance du pays d'Amérique centrale dans sa tentative d'adopter le bitcoin comme monnaie officielle, a déclaré jeudi 17 juin un porte-parole de l'institution basée à Washington. Le Salvador utilise le dollar américain comme monnaie officielle, mais il a approuvé le 9 juin l'adoption du bitcoin comme devise légale. Il entend utiliser cette cryptomonnaie pour toutes les transactions à partir de septembre, ce qui ferait de lui le premier pays à le faire.

"Bien que le gouvernement nous ait approché pour obtenir de l'aide sur le bitcoin, ce n'est pas quelque chose que la Banque mondiale peut soutenir étant donné les lacunes en matière d'environnement et de transparence", a déclaré à l'AFP un responsable de la Banque mondiale par courrier électronique.

Le bitcoin est régulièrement critiqué par les régulateurs pour ses usages illégaux, notamment le blanchiment d'argent provenant d'activités criminelles, le financement du terrorisme et le manque de protection de ses utilisateurs. D'autres pointent du doigt son empreinte carbone.

À lire aussi — Voici les États qui interdisent ou s'opposent au bitcoin dans le monde

Mise en garde du FMI

"Nous nous engageons à aider le Salvador de diverses manières, y compris en matière de transparence des devises et des processus réglementaires", a ajouté le représentant de la Banque mondiale.

Le ministre salvadorien des Finances, Alejandro Zelaya, avait déclaré mercredi que le président (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Un Spac pour acquérir un futur géant de la tech européenne est lancé à la Bourse de Paris
Marque Repère, Reflets de France... Le guide des marques de distributeur des 5 premières chaînes de supermarché
Cristiano Ronaldo refuse du Coca-Cola, la valeur boursière de la marque de soda chute de 4 Mds$
Michael Burry, l'investisseur star de 'The Big Short', alerte sur 'la plus grosse bulle spéculative' de l'histoire
Le transfert des droits à la formation des salariés ne sera pas prolongé au-delà du 30 juin

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles