Marchés français ouverture 1 h 43 min
  • Dow Jones

    33 876,97
    +586,89 (+1,76 %)
     
  • Nasdaq

    14 141,48
    +111,10 (+0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    28 882,99
    +872,06 (+3,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,1909
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • HANG SENG

    28 472,02
    -16,98 (-0,06 %)
     
  • BTC-EUR

    27 546,88
    -1 211,97 (-4,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    789,34
    -61,01 (-7,17 %)
     
  • S&P 500

    4 224,79
    +58,34 (+1,40 %)
     

Une Banque de l'Islam de France pour financer les mosquées?

·2 min de lecture

TRIBUNE- Ghaleb Bencheikh, candidat à sa succession à la présidence de la Fondation de l'Islam de France, plaide pour la constitution d'une "Banque de l'islam de France" qui permettrait de remettre de l'ordre dans le financement de ce culte.

Ghaleb Bencheikh, auteur de cette tribune est . Il est candidat à sa succession, alors qu'un conseil d'administration de cet organisme, reporté depuis décembre dernier, doit se tenir dans quelques jours. La Fondation, a été créée en 2016 (Jean-Pierre Chevènement en fut le premier président) pour favoriser, par des actions éducatives, culturelles et sociales, l’affirmation d’un "islam humaniste, d’un Islam de France qui reconnaît les valeurs et principes de la République". Une autre personnalité, le président du conseil d'orientation de la Fondation, Sadek Beloucif, est candidate à la présidence. Les représentants des trois ministères de tutelle (Intérieur, Culture, Enseignement supérieur) vont devoir trancher. A moins que cela ne soit Emmanuel Macron qui le fasse... Par P.-H.M. (Le titre et les intertitres sont de la rédaction de challenges.fr).

Beaucoup de mensonges

"Tout a été dit sur tout mais comme personne n’écoute, il est nécessaire de répéter. Cette parole d’André Gide s’applique parfaitement au sujet "Islam". Il s’est vu affubler de tous les adjectifs et associé à nombre de concepts pour discuter de son acceptabilité, polariser son orientation ou signifier son implication dans divers univers politico-idéologiques. "Islam moderne", "Islam des lumières" ou "Islam traditionnaliste", "Islam rigoriste ou radical", "Islam réformé ou encore libéral". En dépit d’un travail considérable entrepris par des islamologues et des intellectuels, l’incompréhension perdure et les imprécisions, voire les mensonges pullulent et continuent de semer le trouble.

Opacité du financement

Ce travail est certainement insuffisant au regard du besoin, et lorsque nous y ajoutons la peur générée par l’idéologie djihadiste et l’effroi de son action violente, nous comprenons mieux la cristallisation des hantises et la montée persistante des angoisses liées au fait islamique. Cet état de fait est aggravé par l’incurie organique qui caractérise l’Islam de France et l’opacité de son financemen[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles