Publicité
La bourse ferme dans 3 h 28 min
  • CAC 40

    8 121,15
    +29,04 (+0,36 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 054,70
    +29,53 (+0,59 %)
     
  • Dow Jones

    39 671,04
    -201,95 (-0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,0854
    +0,0027 (+0,25 %)
     
  • Gold future

    2 369,10
    -23,80 (-0,99 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 457,57
    +266,20 (+0,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 508,58
    +5,91 (+0,39 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,08
    +0,51 (+0,66 %)
     
  • DAX

    18 738,45
    +58,25 (+0,31 %)
     
  • FTSE 100

    8 369,65
    -0,68 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    16 801,54
    -31,08 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 307,01
    -14,40 (-0,27 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    -326,89 (-1,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,2743
    +0,0023 (+0,18 %)
     

Banque en ligne : laquelle ne demande pas de RIB pour ouvrir un compte ?

Compte bancaire sans RIB -
Compte bancaire sans RIB -

Pièce d'identité en cours de validité, justificatif de domicile de moins de trois mois, dernier avis d'imposition... les documents exigés par les banques en ligne au moment de l'ouverture d'un compte bancaire varient d'un établissement à l'autre. L'un d'entre eux reste néanmoins souvent indispensable : le relevé d'identité bancaire (RIB) d'un autre compte ouvert dans un établissement tiers. Cette nécessité peut s'avèrer problématique, notamment pour les primo-bancarisés ne disposant pas encore de compte dans une banque traditionnelle.

Pourquoi doit-on fournir un RIB pour ouvrir un compte ?

L'ouverture de compte dans une banque en ligne est réputée simple et rapide. Généralement, il suffit d'être muni d'un smartphone, d'une tablette ou d'un pc, et de remplir un formulaire en ligne. En quelques clics, après avoir renseigné l'ensemble de ses informations personnelles (nom, prénom, adresse, date de naissance...), fourni un spécimen de signature et l'ensemble des pièces justificatives demandées, le compte est ouvert.

PUBLICITÉ

Toutefois, pour disposer pleinement de son compte et services associés, le futur client doit généralement effectuer un premier dépôt depuis un autre compte à son nom, détenu au sein d'un établissement tiers. Le montant de ce versement initial varie entre 10 et 300 euros, en fonction de l'établissement et/ou la formule choisie. Le but ? S'assurer de l'identité du client. En effet, dans le cadre de la lutte contre la fraude, le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme, les banques françaises ont l'obligation légale de vérifier un certain nombre d'informations relatives à leurs clients.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Mutuelle : les dessous cachés du taux de redistribution de votre complémentaire santé
- Virements impossibles, agences fermées : week-end compliqué pour les clients Société Générale et Crédit du Nord
- Impôts sur l'immobilier : « Puis-je remplir une déclaration papier pour cette nouvelle obligation du fisc ? »