La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,38 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0257
    -0,0068 (-0,66 %)
     
  • Gold future

    1 818,90
    +11,70 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    23 894,53
    +480,56 (+2,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,88
    -2,46 (-2,61 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,27 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2139
    -0,0064 (-0,52 %)
     

Banque en ligne : ING ferme des centaines de milliers de comptes

·1 min de lecture

La banque en ligne ING, qui a annoncé son retrait prochain de France, a confirmé avoir commencé à fermer des milliers de comptes épargne, jugés inactifs et peu rentables.

Officialisé le 21 décembre dernier, le départ du marché français d'ING mettra encore de très longs mois avant de se concrétiser. En attendant, la banque en ligne a déjà commencé à faire le tri dans ses clients.

Interrogée par Le Parisien, sa direction a confirmé avoir commencé, depuis l'été 2021, à procéder à « la clôture des Livrets épargne orange détenus par des clients qui n'ont pas d'autres produits ». « Avec un taux d'intérêt de 0,01%, ces livrets sont très faiblement rémunérateurs pour eux », a-t-elle justifié.

C'est l'association France Conso Banque qui a repéré la vague de clôtures, après avoir été alerté par des usagers mis à la porte. Selon son estimation, 300 000 d'entre eux sont concernés. Elle y voit une volonté d'ING de « nettoyer » son portefeuille des clients les moins rentables. En prévision de son départ, ING cherche, en effet, à céder ce portefeuille. La banque en ligne Boursorama (groupe Société Générale) tiendrait la corde.

France Conso Banque a annoncé avoir mis sur pied un « collectif de défense », à destination des clients congédiés, mais également des autres, qui seront prochainement concernés par les transferts de leurs comptes vers l'éventuel repreneur.

Lire la suite sur MoneyVox

VIDÉO - Les banques en ligne signent-elles l'arrêt de mort des banques traditionnelles ?

Voir également
- Bitcoin : son prix peut-il encore flamber en 2022 ?
- Livrets, assurance vie et PER : toutes les primes et bons plans du début 2022
- Forfait mobile : découvrez l'offre Série Free 70 Go à prix mini

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles