La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2167
    +0,0098 (+0,82 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    48 537,61
    +671,59 (+1,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,28 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,91 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,39 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,45 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,81 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0098 (+0,70 %)
     

Banque du Japon mise sur la reprise économique et relève ses prévisions de croissance

·1 min de lecture

La persistance de la pandémie n'a pas atteint la confiance de la Banque du Japon (BoJ). Celle-ci a laissé mardi 27 avril sa politique monétaire inchangée mais a choisi de relever ses prévisions de croissance pour l'exercice 2020/21 écoulé (clos au 31 mars). Les deux exercices suivants sont également appréhendés avec optimisme : la BoJ prévoit une croissance positive dès 2023/24.

La BoJ s'attend désormais pour 2020/21 à un repli de 4,9% (prévision médiane) du produit intérieur brut nippon, contre une chute de 5,6% anticipée lors de sa dernière estimation en janvier. Pour l'exercice en cours 2021/22 l'institution prévoit dorénavant un rebond de 4% du PIB, contre +3,9% en janvier.

Elle a relevé plus significativement sa prévision de croissance pour 2022/23, passée de 1,8% à 2,4%, et a donné mardi 27 avril pour la première fois une projection pour 2023/24 (+1,3%).

Ces prévisions plus optimistes interviennent alors que le Japon fait pourtant face à une quatrième vague du coronavirus, qui a contraint le gouvernement à réinstaurer un état d'urgence dans quatre départements du pays, dont celui de Tokyo, depuis dimanche jusqu'au 11 mai inclus.

Tout en étant loin des confinements imposés dans d'autres régions du monde, ce dispositif comprend des restrictions plus sévères que le précédent état d'urgence mis en place au Japon entre janvier et mars, qui devraient peser sur le commerce physique.

"L'économie japonaise devrait se redresser, même si le niveau de l'activité, surtout dans le secteur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Boutiques d'aéroports, médias... Lagardère enregistre une forte baisse de son chiffre d'affaires
Le bénéfice net de HSBC a plus que doublé au premier trimestre
L'UFC-Que Choisir lance une action de groupe contre Canal+
Schneider Electric : “très bon début d’année 2021”, les objectifs revus à la hausse
La banque suisse UBS enregistre un bénéfice net en hausse de 14% au premier trimestre