Publicité
Marchés français ouverture 1 h 2 min
  • Dow Jones

    38 834,86
    +56,76 (+0,15 %)
     
  • Nasdaq

    17 862,23
    +5,21 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    38 598,18
    +27,42 (+0,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,0741
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    18 326,26
    -104,13 (-0,56 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 014,23
    +41,93 (+0,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 392,70
    +54,95 (+4,11 %)
     
  • S&P 500

    5 487,03
    +13,80 (+0,25 %)
     

La banque HSBC engendre plus de 10 milliards de bénéfices au premier trimestre

Open Grid Scheduler / Grid Engine Suivre/Flickr

Le groupe bancaire HSBC a annoncé mardi 2 mai un bond de son bénéfice net part du groupe de 274,8% sur un an au premier trimestre 2023. De janvier à mars, le bénéfice net d'HSBC a atteint 10,327 milliards de dollars, contre 2,755 milliards sur la même période en 2022. Sur la même période, le groupe a déclaré que ses bénéfices avant impôts avaient augmenté de 210,9% en glissement annuel, passant de 4,144 milliards à 12,886 milliards, selon le bilan financier du groupe. "Nos excellents résultats du premier trimestre prouvent une fois de plus que notre stratégie fonctionne", a déclaré le PDG du groupe Noel Quinn dans un communiqué, soulignant que les "bénéfices étaient répartis entre nos principales zones géographiques".

La vente des activités de banque de détail en France à My Money Group, contrôlé par le fonds américain Cerberus, est désormais "moins certaine", affirme le groupe. "Cela est dû à une hausse inattendue des taux d'intérêt en France, qui augmentera le montant du capital requis par l'acheteur à la fin de la transaction", précise-t-il encore.

La pression monte sur HSBC depuis que son principal actionnaire, l'assureur chinois Ping An, a demandé à la banque de scinder ses activités asiatiques, dans le cadre d'une "restructuration stratégique" visant à dégager de la valeur pour les actionnaires. Le géant bancaire, qui fait l'essentiel de ses profits en Asie, a appelé ses actionnaires à "voter contre les résolutions" allant dans le sens du projet de Ping An lors de l'assemblée (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Emobot, le robot qui décèle les signes de dépression chez les plus âgés
Managers de transition, avocats... avec la crise les experts du sauvetage d'entreprises ne chôment pas
L'implantation d'une boulangerie Marie Blachère fait du remous dans les Hauts-de-France
Airbnb, Abritel, Booking… des élus de tous bords appellent à encadrer les locations touristiques
ChatGPT : un risque de “ne plus être capable de savoir ce qui est vrai”, selon l’homme à l’origine de sa création