Marchés français ouverture 7 h 7 min
  • Dow Jones

    32 120,28
    +191,66 (+0,60 %)
     
  • Nasdaq

    11 434,74
    +170,29 (+1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    26 677,80
    -70,34 (-0,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0689
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    20 171,27
    +59,17 (+0,29 %)
     
  • BTC-EUR

    27 683,22
    -272,66 (-0,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    659,93
    -11,08 (-1,65 %)
     
  • S&P 500

    3 978,73
    +37,25 (+0,95 %)
     

La Banque de France vise une légère croissance au 2e trimestre pour la France

La Banque de France a estimé mercredi 11 mai que l'économie française devrait croître à un rythme modéré, de 0,2%, au deuxième trimestre, soutenue par la reprise des services, quand l'industrie et le bâtiment pâtiraient davantage de la flambée des coûts des matières premières. À ce stade, la guerre en Ukraine et les perturbations des chaînes de production liées aux restrictions sanitaires en Chine affectent davantage les prix payés par les entreprises que leur activité, estime la banque centrale française dans son enquête mensuelle de conjoncture.

Lundi, l'Insee avait publié une prévision de croissance de 0,25% pour le deuxième trimestre, après la stagnation du produit intérieur brut (PIB) enregistrée au premier, signe du net ralentissement de l'activité économique après la forte reprise de 2021. Selon les données compilées par la Banque de France auprès d'environ 8.500 entreprises, "l’activité au mois d’avril est globalement stable dans l’industrie et s’est améliorée dans les services marchands", du fait de la "normalisation de la situation sanitaire", et en mai les chefs d'entreprises estiment qu'elle "progresserait" encore dans les services mais "plus légèrement dans l'industrie, tandis que la situation dans le bâtiment évoluerait peu".

La guerre en Ukraine et les conséquences de la politique zéro Covid en Chine compliquent l'approvisionnement des entreprises, avec une flambée des coûts des matières premières, dont l'énergie. Si le secteur automobile était déjà très pénalisé, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Air France : voici le nouveau siège de luxe qui va équiper certains Boeing 777
L’envolée des taux et la croissance de la Chine inquiètent : le conseil Bourse
Le pétrole s'envole, craintes sur la Russie
Taux d’intérêt : face à l'inflation, “la Fed est agressive et attentiste à la fois”
Betclic et le producteur de "MasterChef" s'introduisent en Bourse

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles