Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 139,59
    +8,06 (+0,02 %)
     
  • Nasdaq

    16 028,61
    +31,79 (+0,20 %)
     
  • Nikkei 225

    39 233,71
    +135,01 (+0,35 %)
     
  • EUR/USD

    1,0853
    +0,0031 (+0,28 %)
     
  • HANG SENG

    16 634,74
    -91,12 (-0,54 %)
     
  • Bitcoin EUR

    49 218,76
    +1 863,10 (+3,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 086,12
    -2,68 (-0,05 %)
     

La Banque de France table sur une modeste hausse du PIB au 4e trimestre

La France devrait échapper à la récession, selon la Banque de France, qui prévoit que l’activité économique augmente modestement de 0,1 % au quatrième trimestre.  - Credit:CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
La France devrait échapper à la récession, selon la Banque de France, qui prévoit que l’activité économique augmente modestement de 0,1 % au quatrième trimestre. - Credit:CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

L'activité économique en France devrait croître modestement de 0,1 % au quatrième trimestre grâce au secteur des services, a indiqué lundi la Banque de France, le pays évitant ainsi la récession après un troisième trimestre dans le rouge. Cette légère progression du produit intérieur brut (PIB) par rapport au trimestre précédent (à - 0,1 %) interviendrait dans un contexte de « normalisation des prix » et permettrait à la France d'échapper à la récession, définie comme deux trimestres consécutifs de baisse.

« L'activité résisterait au quatrième trimestre grâce aux services », a commenté Olivier Garnier, directeur général des statistiques, des études et de l'international à la Banque de France, en présentant la nouvelle enquête mensuelle de conjoncture de la banque centrale française. Les inondations et tempêtes qui ont frappé la France en novembre ont eu un impact « limité » sur l'activité économique, a-t-il ajouté. Selon les quelque 8 500 chefs d'entreprises interrogés entre le 28 novembre et le 5 décembre, l'activité a progressé dans les services en novembre et elle devrait continuer à croître en décembre.

Une tendance à la « normalisation » des prix

Le conseil de gestion auprès des entreprises, les services d'information ou la réparation automobile – davantage sollicitée après les intempéries – ont tiré leur épingle du jeu le mois dernier, à l'inverse des services de publicité et d'intérim. Ensuite, les entreprises tablent sur les retombées des fêtes de fin [...] Lire la suite