Publicité
La bourse ferme dans 8 h 29 min
  • CAC 40

    7 571,57
    +68,30 (+0,91 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 880,42
    +41,28 (+0,85 %)
     
  • Dow Jones

    38 778,10
    +188,94 (+0,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,0737
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • Gold future

    2 334,20
    +5,20 (+0,22 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 953,46
    -618,67 (-1,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 362,54
    -26,86 (-1,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,15
    -0,18 (-0,22 %)
     
  • DAX

    18 068,21
    +66,19 (+0,37 %)
     
  • FTSE 100

    8 142,15
    -4,71 (-0,06 %)
     
  • Nasdaq

    17 857,02
    +168,14 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    5 473,23
    +41,63 (+0,77 %)
     
  • Nikkei 225

    38 482,11
    +379,67 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    17 902,63
    -33,49 (-0,19 %)
     
  • GBP/USD

    1,2701
    -0,0004 (-0,03 %)
     

La Banque centrale européenne pourrait annoncer de nouvelles hausses des taux, dévoile Christine Lagarde

wikimedia commons

Lors des neufs derniers mois, la Banque centrale européenne (BCE) a "agi de manière très délibérée et décisive afin de lutter contre l'inflation" avec sept hausses de taux d'affilée jusqu'en mai. C'est en tout cas ce qu'a déclaré Christine Lagarde dans interview accordée au quotidien japonais Nikkei, publiée mercredi 10 mai.

La dirigeante française a toutefois reconnu qu'il restait "encore du chemin à parcourir", suggérant que les gardiens de l'euro devront encore resserrer davantage la vis du crédit, son arme favorite pour abaisser les tensions sur les prix. Les denrées alimentaires et un large éventail de biens continuent de voir leurs prix grimper. L'inflation en zone euro a atteint 7% en avril, naviguant toujours bien au-delà de l'objectif de 2% visé par la BCE.

"Il existe des facteurs qui peuvent induire des risques à la hausse importants pour les perspectives d'inflation", "en particulier, en ce qui concerne les augmentations de salaires dans divers pays européens", selon Mme Lagarde. La hausse des prix pèse sur le pouvoir d'achat des ménages et alimente les revendications de hausses de salaire. Les économistes s'attendent désormais à ce que l'institut monétaire relève ses taux d'intérêt lors de ses deux réunions prévues avant la pause estivale.

Concernant l'économie, la zone euro est "dans une meilleure position que ce que nous craignions il y a six mois", quand l'Europe devait parer à l'approvisionnement en énergie en devant se passer du gaz russe, estime Mme Lagarde. (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le PIB de la France attendu "en légère hausse" au deuxième trimestre
Industrie : bientôt des procédures "hypersimplifiées" pour réduire les délais des nouvelles implantations
La Russie utilise des bombes avec des ailes pour déjouer les défenses ukrainiennes
Le gouvernement menace de donner le nom des marques qui refusent de dégonfler les prix en supermarché
Plan anti-fraude : coup de com’ politique ou vraie réforme ?