Marchés français ouverture 19 min

La Banque centrale des Etats-Unis abaisse son taux d’intérêt, le CAC40 très volatil

Face à la propagation de l'épidémie de coronavirus, la Réserve fédérale des Etats-Unis n'a pas tardé à prendre le taureau par les cornes. La Banque centrale américaine a abaissé ses taux mardi de 0,5 point de pourcentage sur fond d'appels pressants de Donald Trump, qui juge que la Fed doit aller plus loin. Une annonce qui a pris les investisseurs par surprise. "A la lumière de ces risques", la Fed "décide aujourd'hui d'abaisser ses taux d'un demi-point de pourcentage", selon un communiqué surprise publié mardi, juste après une réunion des ministres des Finances et banquiers centraux du G7, dont aucune annonce concrète n'était sortie. La BCE est désormais attendue au tournant.

Les taux de la Fed se situent désormais dans une fourchette comprise entre 1% et 1,25%. Le taux à 10 ans des Etats-Unis chute à 1,106% après la baisse surprise des taux de la Fed. Les marchés d'actions se sont d'abord envolé de près de 3%, avant d'effacer leurs gains. Cette décision prise en-dehors du calendrier habituel des réunions monétaires a été prise à l'unanimité. C'est une première depuis la crise financière de 2008. Le président américain Donald Trump a une nouvelle fois fustigé la banque centrale, dans un tweet, jugeant qu'elle n'allait pas assez loin et exhortant à d'autres baisses.

>> A lire aussi - Croissance : une récession de l'économie mondiale est malheureusement inévitable

Les marchés ne savaient pas très bien comment réagir à cette nouvelle qui a fait l'effet d'une bombe. L'indice vedette de la Bourse de New York a fortement fluctué, bondissant avant de reperdre du terrain.

>> A lire aussi - Coronavirus : désormais 130 personnes contaminées en France, retrouvez notre carte mondiale de l'épidémie en temps réel

La Fed a indiqué qu'elle allait "surveiller étroitement" l'impact du coronavirus sur l'économie" tout en soulignant que "les fondamentaux de l'économie américaine restent solides". "L'ampleur et la persistance des effets" du coronavirus demeurent "très incertaines".

>> Rejoignez

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Mercedes, Renault, Michelin… les employeurs préférés de l’automobile
Le groupe de lingerie Lise Charmel en redressement judiciaire après une cyberattaque
Camaïeu va fermer 135 magasins à l’étranger !
Les syndicats français sont-ils en crise ?
Lidl sort Danone de ses rayons