Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 110,55
    +270,30 (+0,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 348,10
    -12,22 (-0,90 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,59
    -0,70 (-0,86 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2645
    -0,0015 (-0,12 %)
     

Bande de Gaza : l'armée israélienne annonce avoir "frappé 150 cibles souterraines"

Les bombardements israéliens se sont intensifiés dans la bande de Gaza dans la nuit de vendred à samedi. Tsahal affirme avoir frappé des tunnels utilisés par le Hamas et des sites de combat souterrains.

Yuri CORTEZ / AFP

L'armée israélienne annonce ce samedi 28 octobre avoir "frappé 150 cibles souterraines" dans le nord de la bande de Gaza au cours de la nuit de vendredi à ce samedi.

"Durant la nuit, les avions de combats de Tsahal (armée israélienne) ont frappé 150 cibles souterraines dans le nord de la bande de Gaza, dont des tunnels utilisés par les terroristes, des sites de combat souterrains et d'autres infrastructures souterraines. Plusieurs terroristes du Hamas ont été tués", a indiqué le communiqué publié après une nuit d'intenses raids israéliens contre le territoire.

Israël est convaincu que le mouvement islamiste palestinien dirige et organise ses opérations depuis un gigantesque réseau de tunnels sous-terrain.

Un responsable du Hamas tué, selon Tsahal

L'armée israélienne affirme en outre avoir tué un responsable du Hamas qui était en charge "des paramoteurs, des drones, du matériel de détection et de la défense aérienne".

PUBLICITÉ

"Asem Abou Rakaba avait pris part à l'organisation du massacre dans les communautés en bordure de la bande de Gaza le 7 octobre", "il avait dirigé les terroristes qui s'étaient infiltrés en Israël avec des paramoteurs et il était responsable des attaques de drones sur des postes de surveillance de Tsahal", précise le communiqué.

Les bombardements se poursuivaient samedi dans la bande de Gaza, cible de frappes israéliennes sans précédent trois semaines après le massacre perpétré par le mouvement islamique palestinien qui a fait plus de 1.400 morts, en majorité des civils, selon les autorités israéliennes.

Plus de 200 otages

D'après l'armée, 229 otages, israéliens, binationaux ou étrangers, ont été emmenés à Gaza par le Hamas, qui a relâché quatre femmes depuis.

Selon le ministère de la Santé du Hamas, 7.326 personnes, en majorité des civils dont plus de 3.000 enfants, ont été tuées à Gaza dans les bombardements de représailles israéliens depuis le 7 octobre.

La bande de Gaza est coupée du monde depuis vendredi en raison de l'arrêt des télécommunications et d'internet.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Combats au sol et bombardements massifs dans Gaza coupé du monde