La bourse est fermée

La banane à plus de 100.000 euros a été mangée

C’est l’œuvre d’art qui a fait le plus parler d’elle cette semaine à la Foire d’art contemporain Art Basel de Miami. La banane de Maurizio Cattelan, scotchée à un mur, a été dévorée par un autre artiste.

Du génie ou une vaste blague, la banane scotchée au mur a beaucoup fait parler ces derniers jours. L’œuvre, intitulée "Comedian" ("Le comédien"), a été exposée à la Foire d’art contemporain Art Basel de Miami. Elle a été réalisée par l’Italien Maurizio Cattelan, connu pour son art humoristique et provocateur, précise le Miami Herald. Le fruit a trouvé preneur au prix exorbitant de 120.000 dollars (108.000 euros). La fameuse banane existe en trois exemplaires. Deux ont trouvé preneur quand le troisième est désormais mis en vente à 150.000 dollars (135.000 euros).

Mais le prix de la dernière œuvre en vente pourrait monter : l’une des bananes a été mangée lors d’un happening. C’est un autre artiste de l’exposition, David Datuna, qui se présente comme un artiste américain installé à New York, qui a décroché la banane ce dimanche 8 décembre avant de la peler et de la manger devant une foule de curieux. Un "évènement" filmé et posté sur les réseaux sociaux. Cette "performance artistique" comme la décrit son auteur a été intitulée "Hungry Artist" ("Artiste ayant faim").

L’homme a ensuite été escorté à l’abri des regards par la sécurité de la Foire. L’organisation, de son côté, estime que le préjudice de ce nouveau rebondissement autour de la banane la plus chère du monde n’est que très relatif. "Il n’a pas détruit l’œuvre. La banane c’est l’idée", a expliqué au Miami Herald le directeur des relations avec les musées de la galerie Emmanuel Perrotin, à l’origine de la vente. Le fruit mangé a d’ailleurs été rapidement remplacé par un autre.

Outre sa banane, Maurizio Cattelan est notamment l’auteur de la sculpture controversée d’Adolf Hitler agenouillé et suppliant, baptisé "Him" et vendue aux enchères pour un peu plus de 15 millions d’euros, précise franceinfo. Il a également réalisé celle de Jean-Paul II, grandeur nature, terrassé au sol par une (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :