La bourse est fermée

“Une baisse des taux d’intérêt de la BCE n’est pas la solution idéale”

Comme ses homologues étrangères, la BCE se trouve confrontée à une situation de risque classique, telle que théorisée par Frank Night en 1921. Les risques économiques et financiers que représente le Covid-19 (coronavirus), y compris les événements de défaut, sont difficiles à évaluer de manière fiable. La réponse politique adéquate dépendra largement de l’ampleur et de la gravité de la crise, encore inconnues à ce stade. Cela étant, il y a fort à parier que la BCE va revoir à la baisse ses prévisions de croissance du PIB pour 2020, à l’instar de l’OCDE. Cette baisse dépendra en grande partie des chiffres du quatrième trimestre 2019 et des derniers chiffres, qui devraient confirmer que la zone euro subit les chocs sur la demande et sur l’offre provoqués par l’épidémie de coronavirus. Les prévisions de croissance de la BCE seront sûrement abaissées à un taux inférieur à 1%, probablement entre 0,5% et 0,8%.

Une baisse des taux n’est pas la solution idéale pour compenser le choc actuel. La baisse des taux de la Fed n’a pas eu les effets escomptés pour le moment. Le marché boursier américain est toujours en baisse et le taux des bons du Trésor à 10 ans est toujours inférieur à 1%, ce qui indique que les investisseurs redoutent toujours un ralentissement de l’économie, voire une récession. Pour autant, la BCE n’aura peut-être pas d’autre choix que de se résigner à abaisser ses taux la semaine prochaine.

>> A lire aussi - CAC40, le pire est-il à venir selon Saxo Bank : le conseil Bourse du jour

L’objectif sera de gagner du temps pour mettre en place des mesures ciblées de financement d’urgence pour les PME. Des sources suggèrent que le programme de créances privées supplémentaires (additional credit claims - ACC, en anglais) lancé en 2011 pourrait servir de cadre pour les lignes de crédit exceptionnelles que la BCE prévoit de mettre en place dans les prochaines semaines.

>> Lire aussi - Bourse : "le coronavirus est un choc comparable au 11 septembre et à la crise de 2008"

La BCE

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Airbus paré au décollage, malgré le coronavirus ? : le conseil Bourse du jour
Votre pharmacien à la place du médecin pour certaines maladies, ces villes dont les habitants dépendent le plus des prestations sociales... Le flash éco du jour
Opportuniste, Revolut propose d’investir dans l’or en un clic
Yuka condamnée pour avoir dénigré les boîtes de conserve
Michel-Edouard Leclerc promet un site pour contrer Amazon