Publicité
La bourse ferme dans 4 h 50 min
  • CAC 40

    7 952,87
    +41,27 (+0,52 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 867,82
    +12,46 (+0,26 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,11
    +456,87 (+1,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0831
    +0,0004 (+0,03 %)
     
  • Gold future

    2 031,80
    +1,10 (+0,05 %)
     
  • Bitcoin EUR

    47 303,25
    -367,69 (-0,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,66
    -0,95 (-1,21 %)
     
  • DAX

    17 376,08
    +5,63 (+0,03 %)
     
  • FTSE 100

    7 685,74
    +1,25 (+0,02 %)
     
  • Nasdaq

    16 041,62
    +460,72 (+2,96 %)
     
  • S&P 500

    5 087,03
    +105,23 (+2,11 %)
     
  • Nikkei 225

    39 098,68
    +836,48 (+2,19 %)
     
  • HANG SENG

    16 725,86
    -17,09 (-0,10 %)
     
  • GBP/USD

    1,2680
    +0,0022 (+0,17 %)
     

Baisse des prix de l’immobilier, guerre intestine entre chirurgiens esthétiques… Le Flash éco du jour

Capital

On commence par la nouvelle du jour. Si la grande surprise de ce remaniement ministériel est l’arrivée de Rachida Dati au ministère de la Culture, l’entrée au gouvernement d’une autre figure de la droite interroge. Catherine Vautrin, proche de Nicolas Sarkozy, est la nouvelle ministre du Travail, avec un portefeuille élargi : elle s’occupera aussi de la Santé et des Solidarités. Elle succède ainsi à Olivier Dussopt, l’ancien ministre du Travail, actuellement jugé pour «favoritisme» pour des faits remontant à 2009 et «abîmé» par la réforme des retraites ; mais aussi à Agnès Firmin le Bodo, qui a endossé par «intérim» le ministère de la Santé et des Solidarités et actuellement entendue dans le cadre d’une affaire de cadeaux non déclarés au fisc. Retrouvez son portrait sur capital.fr.

On poursuit avec la question du jour. Acheteurs, vendeurs, pouvez-vous espérer - ou craindre - une baisse des prix de l’immobilier en 2024 ? Il faut dire qu’effectivement, en un an, les capacités d’emprunt des Français se sont écroulées. La faute aux hausses successives des taux d’intérêt qui ont renchéri le coût du crédit, et exclu du marché de la transaction de nombreux candidats à l’emprunt immobilier. Ces difficultés de financement se sont traduites par un recul des ventes de plus de 20% en 2023. D’après l’estimateur en ligne Meilleurs Agents, en 2023, les prix de l’immobilier ont, eux aussi, déjà commencé à reculer, en moyenne de 1,8% l'an dernier, dans l’Hexagone. Et à en croire les professionnels, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Île-de-France : les droits de mutation plombent le budget, les départements préfèrent emprunter
Cet été, la France va commercialiser un nouveau billet de 0 euro
Davos : les cinq plus grandes fortunes de la planète voient leur fortune doubler, l'Oxfam réclame des taxes
Conciliateur de justice : dans quel cas ? Pour qui ?
Argentine : il est désormais possible de payer son loyer…. en viande ou en briques de lait