Marchés français ouverture 7 h 46 min

Baisse d’impôts : êtes-vous concerné par le coup de pouce de l'État ?

Baisse d’impôts : êtes-vous concerné par le coup de pouce de l'État ?

Annoncée au printemps dernier et votée fin 2019, la baisse d’impôts sur le revenu se concrétise cette semaine pour des millions de Français.

C’est la semaine des bonnes nouvelles pour l’économie française. Alors que les bons chiffres du chômage viennent de tomber, plusieurs millions de Français vont avoir une bonne surprise en parcourant leur fiche de paie dans les prochains jours. Votée à la fin de l’année dernière en réponse à la crise des gilets jaunes, la baisse d’impôt sur le revenu entre actuellement en vigueur. Voici ce qu’il faut savoir.

17 millions de ménages vont en profiter

Annoncé en avril 2019 par le Emmanuel Macron, ce coup de pouce fiscal de 5 milliards d’euros concerne près de 17 millions de foyers fiscaux qui paient l’impôt sur le revenu. Promesse phare du président de la République pour répondre à la crise des gilets jaunes, cette baise d’impôts représente un gain moyen de 300 euros par foyer par an selon les simulations de Bercy.

Soyez tranquilles, vous n’avez aucune démarche à effectuer pour en profiter. Le fisc met automatiquement à jour son taux de prélèvement. Rendez-vous sur le simulateur mis en ligne pour mesurer l’effet de cette mesure sur votre pouvoir d’achat. 

À LIRE AUSSI >> Les Français vont-ils totalement abandonner le Livret A ?

Les classes moyennes, grandes gagnantes 

La baisse concerne principalement les classes moyennes. Ces derniers voient le taux de la première tranche du barème de l'impôt passer de 14 à 11% et les seuils d’entrée dans les tranches supérieures remonter. Ce coup de pouce devrait se traduire par un gain annuel moyen de 350 euros pour les 12 millions de foyers de la première tranche. Grâce au prélèvement à la source, le changement se matérialisera sur votre fiche de paie dès janvier. Les contribuables relevant des tranches à 41 % et 45 % du barème, soit les classes les plus aisées, ne sont pas concernés.

Certains bénéficiaires devront patienter

Vous remplissez toutes les conditions pour bénéficier de cette baisse sans pour autant voir la différence sur votre bulletin de salaire de janvier ? C’est peut-être dû à un léger contretemps. Il est possible que votre entreprise ait reçu votre nouveau taux trop tard. Dans ce cas, pas de panique. La baisse sera visible dès la fiche de paie du mois de février et le trop perçu reçu par Bercy vous sera remboursé.

Ce contenu peut également vous intéresser :