Baisse d’impôt : la demi-part fiscale ne sera pas doublée dès le 1er enfant

Marko Geber / Getty Images

“Ce n’est pas une piste envisagée.” La réponse du cabinet du ministre chargé des Comptes publics, Gabriel Attal, à Capital est limpide. Contrairement à ce qu’annonçait Franceinfo il y a quelques jours, le gouvernement ne prévoit pas de doubler la demi-part fiscale allouée dès le premier enfant. “Je ne sais pas d’où ça sort (...)”, avait même déclaré Gabriel Attal, interrogé par BFM TV, le 5 mai.

Pour rappel, le Code général des impôts (CGI, art. 194) attribue, via le mécanisme du quotient familial, une demi-part fiscale aux ménages au titre du premier enfant à charge. Et les contribuables héritent d’une part fiscale supplémentaire à compter du troisième enfant.

Depuis plusieurs semaines, le ministre plaide pour un plan en faveur des classes moyennes. Un plan qui pourrait notamment prendre la forme concrète d’une baisse d’impôt. “L’enjeu est de permettre aux classes moyennes de mieux vivre de leur travail. Cela peut passer par l’impôt, par les cotisations sociales, ça peut être les successions… Nous travaillons encore à définir les modalités de cette baisse”, avait déclaré à L’Opinion, le poids lourd de la Macronie, le 27 avril dernier.

Doubler l’avantage fiscal pour le premier enfant - d’une demi-part à une part fiscale - provoquerait une baisse significative d’impôt sur le revenu. Selon les simulations établies par Franceinfo, un couple avec un enfant dont le revenu net imposable s’élève à 45.000 euros par an économiserait 861 euros. Mais une telle mesure serait évidemment coûteuse (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Fraude fiscale : moins de contrôles et plus de “droit à l’erreur” pour les classes moyennes
Est-il possible d’obtenir l’annulation d’une vente si le bon de commande est irrégulier ?
Chèque énergie : allez-vous le recevoir ce 9 mai ?
Les grands distributeurs seront reçus jeudi à Bercy pour discuter baisse des prix alimentaires
Carburants : pourquoi le prix de l'essence est plus élevé en France qu'ailleurs en Europe