Publicité
La bourse ferme dans 7 h 46 min
  • CAC 40

    7 947,98
    -8,43 (-0,11 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 902,67
    -10,25 (-0,21 %)
     
  • Dow Jones

    38 989,83
    -97,55 (-0,25 %)
     
  • EUR/USD

    1,0852
    -0,0007 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    2 131,10
    +4,80 (+0,23 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 451,84
    +1 300,05 (+2,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,52
    -0,22 (-0,28 %)
     
  • DAX

    17 672,69
    -43,48 (-0,25 %)
     
  • FTSE 100

    7 616,02
    -24,31 (-0,32 %)
     
  • Nasdaq

    16 207,51
    -67,43 (-0,41 %)
     
  • S&P 500

    5 130,95
    -6,13 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    40 097,63
    -11,60 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    16 162,64
    -433,33 (-2,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,2676
    -0,0018 (-0,14 %)
     

Baisse d’impôt : les classes moyennes enfin fixées lors du discours de Gabriel Attal ?

Magazine Capital

Nul doute qu’il sera un peu stressé. Ce mardi 30 janvier à 15 heures, Gabriel Attal est attendu à la tribune de l’Assemblée nationale pour prononcer sa déclaration de politique générale. Ce discours qui n’a rien d’une obligation constitutionnelle relève surtout de la tradition républicaine. Ainsi, pendant une heure environ, le locataire de Matignon va balayer les thèmes qu’il considère prioritaires pour le pays. La restauration de l’autorité, la transition écologique et le développement économique devraient figurer en bonne place dans l’allocution du chef du gouvernement. Mais un autre sujet pourrait également être évoqué par Gabriel Attal : la baisse d’impôt de deux milliards d’euros promise par Emmanuel Macron aux classes moyennes. A l’occasion de sa grande conférence de presse du 16 janvier, le président de la République avait confirmé que celle-ci interviendrait en 2025, mais sans plus de précisions.

A la tribune du Palais Bourbon, le Premier ministre va-t-il apporter quelques détails pratiques sur la mesure ? D’autant que le trentenaire a fait des classes moyennes, «cœur battant de notre pays, artisan de la grandeur et de la force de notre nation», sa priorité politique. Annoncera-t-il, enfin, qui seront précisément les bénéficiaires de cette ristourne fiscale ? Interrogé par TF1 en mai, Emmanuel Macron avait indiqué que la mesure s'adresserait aux personnes qui gagnent entre 1 500 et 2 500 euros par mois. Mais cette fourchette paraît extrêmement large au regard de l’enveloppe (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

«Les assurances habitation risquent de se renchérir considérablement», alerte le patron de la Maif
Assurance vie : rendement encore décevant pour le fonds euros de Swiss Life en 2023
Retard ou oubli de déclaration d'impôt : quelles sanctions ?
Assurance vie : taux d’intérêt supérieur à celui du Livret A pour le contrat d'Ampli mutuelle
Succession : les sommes dont vous avez hérité seront-elles imposées à votre décès ?