Marchés français ouverture 8 h 31 min
  • Dow Jones

    34 152,01
    +239,61 (+0,71 %)
     
  • Nasdaq

    13 102,55
    -25,55 (-0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 868,91
    -2,89 (-0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0176
    +0,0011 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    19 830,52
    -210,38 (-1,05 %)
     
  • BTC-EUR

    23 482,82
    -363,41 (-1,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    569,15
    -2,76 (-0,48 %)
     
  • S&P 500

    4 305,20
    +8,06 (+0,19 %)
     

Bailly-Romainvilliers: dans le Val d'Europe de Disneyland

SERIE ETAT DE LA FRANCE (5/6) - Il y a trente ans, Disneyland s’implantait au cœur du secteur IV de Marne-La-Vallée. Bailly-Romainvilliers passait alors de hameau à ville nouvelle. Sous des airs féériques, se cache en réalité une ville normale où il fait bon-vivre.

Après une année électorale hors norme et deux années de crise sanitaire, la rédaction de Challenges a sillonné les routes de France pour prendre le pouls d'un pays fracturé touché de plein fouet par l'inflation. Chaque jour cette semaine, nous publions ainsi un reportage en régions.

Sous un ciel bleu cyan, des pavillons blancs et semblables s’étendent à perte de vue. De longues allées bien droites sont bordées d’une grasse pelouse et de chênes. Les rues sont calmes. Les seuls bruits qu’on entend sont les rares moteurs des voitures et le pépiement des oiseaux. Bienvenue à Bailly-Romainvilliers, l’une des dix communes de Val d’Europe. C’est ici, au cœur du secteur IV de Marne-La-Vallée, que dans les années 1990 pour développer ses activités. D’un village de 375 habitants en 1975, Bailly-Romainvilliers est devenue une ville nouvelle peuplée par plus de 7.000 personnes aujourd’hui.

Sous ses airs féériques, elle a conservé son esprit village, assure Anne Gbiorczyk, maire de la ville, "il y fait bon-vivre". Dans le centre-ville, des bonjours sont donnés, des sourires esquissés. "Ici tout le monde se connaît", pointe l’élue. La ville compte 56,6% de propriétaires et 28% de logements sociaux. Soit plus que le quota légal. "Cela permet aux personnes qui travaillent aux alentours de démarrer leur parcours résidentiel à Bailly", ajoute Anne Gbiorczyk.

centre-ville de Bailly-Romainvilliers Crédit : Alix Coutures
centre-ville de Bailly-Romainvilliers Crédit : Alix Coutures
Bailly : place du centre-ville Crédit : Alix Coutures
Bailly : place du centre-ville Crédit : Alix Coutures

Centre-ville de Bailly-Romainvilliers. (Alix Coutures)

A l’instar de Marc*, 38 ans et Carine, 36 ans, tous deux inspecteurs des finances. Gagnant 4.000 euros par mois à eux d’eux, ils se sont installés il y a 3 ans dans un logement social avec leurs deux enfants de 6 et 1 an, en raison de leur affectation professionnelle. Et sont tombés sous le charme de Bailly-Romainvilliers. "Un bon compromis entre Paris et la ruralité, une ville propre et agréable pour le regard", résume Marc, la voix enjouée. Surtout, située à proximité de Disneyland et du parc de loisirs Village Nature, "elle est idéale pour les enfants", insiste-t-il.[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles