Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 507,25
    -345,61 (-0,89 %)
     
  • Nasdaq

    16 950,52
    -69,36 (-0,41 %)
     
  • Nikkei 225

    38 556,87
    -298,50 (-0,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,0814
    -0,0047 (-0,43 %)
     
  • HANG SENG

    18 477,01
    -344,15 (-1,83 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 281,77
    -695,77 (-1,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 447,99
    -36,70 (-2,47 %)
     
  • S&P 500

    5 273,89
    -32,15 (-0,61 %)
     

Bérénice Bejo a cru avoir tué la fille de Michel Hazanavicius, elle raconte

Maria Laura Antonelli/AGF

Invitée sur « RFM » dimanche 14 mai, Bérénice Bejo a révélé une de ses plus grandes frayeurs. L’actrice s’est souvenue d’un événement survenu alors qu’elle profitait d’une promenade en compagnie d’une fille de Michel Hazanavicius. Ce dernier, avec qui elle est aujourd’hui mariée, était déjà papa de deux filles, Simone et Fantine.

« Je me baladais à Paris avec mon mec à vélo et j’avais sa fille qui devait à l’époque avoir trois ans », a commencé Bérénice Bejo. « Je m’arrête à un feu et quand je redémarre je redémarre un peu vite et elle était sur le porte-bagages », ajoute-t-elle, précisant toutefois qu’à l’époque « il n'y avait pas tellement de vélos ». De ce fait, elle ne l’avait pas mise sur un siège et elle est tombée en arrière.

Aussitôt la panique s’est emparée de Bérénice Bejo : « Elle est tombée et ça a fait "poc". Et je me suis dit ça y est, j’ai tué la fille de Michel », a-t-elle poursuivi. « Je n’ai pas bougé de mon vélo. Michel m’a regardé, genre la petite est tombée. Je dis « "ouais, ouais je sais" », avoue-t-elle au micro de la radio.

Une fratrie de quatre enfants

Incapable d’effectuer le moindre mouvement, son compagnon la presse alors de réagir : « Bah euh fais quelque chose. » « Je ne sais pas quoi faire », lui aurait alors répondu l'actrice de 46 ans. Une réaction qu’elle a ensuite détaillée : « C’était horrible, j’étais tétanisée, je me disais la honte, je l’ai tuée. Je ne bouge pas, je n’arrive pas à bouger. J’étais tétanisée… » Bien que toujours pei...


Lire la suite sur ParisMatch