Bénéteau : la croissance revient au premier trimestre dans les bateaux

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
BELI.PA30,410,66
BTEAF10,86760,0000

Le (Paris: FR0000072399 - actualité) groupe Bénéteau a réalisé 96,2 ME de chiffre d'affaires sur les trois premiers mois de son exercice 2012-2013, en légère hausse de 1% par rapport au premier trimestre 2011-2012. Le groupe rappelle que ce premier trimestre représente traditionnellement entre 10 à 15% du chiffre d'affaires annuel et reset donc peu significatif de l'activité du groupe sur l'ensemble de l'exercice.

Dans le Bateau, Bénéteau est en croissance de 7% à 74,2 ME. Le groupe a encore présenté cette saison une vingtaine de nouveautés sur les différents salons nautiques internationaux et parle d'un "attrait marqué", notamment pour l'Oceanis 55 et le Sense 55 de Beneteau (Other OTC: BTEAF - actualité) ainsi que pour le NC14 et la nouvelle gamme Voyage de Jeanneau.

L'activité Habitat recule par contre de 14% à 22 ME. Bénéteau explique que l'activité mobile homes est confrontée depuis plusieurs mois à la dégradation de la conjoncture économique française qui freine les décisions d'investissement d'une partie des professionnels du tourisme sur 2013. L'Habitat résidentiel (habitations à ossature bois) réalise pour sa part sur ce trimestre un chiffre d'affaires de 4,4 ME, en progression de 13%, bénéficiant de la contribution de chantiers initiés sur l'exercice précédent.

Dans l'activité Bateaux, Bénéteau annonce que la tonalité des récents salons nautiques confirme qu'un équilibre devrait être trouvé pour la saison 2013 entre des zones en croissance et une zone Europe plus contrastée. "Si la prudence reste de mise à court terme, en particulier pour le marché français, d'autres marchés en Europe fortement dégradés devraient se stabiliser ou croître sur la saison. De même, la croissance se poursuit sur les zones émergentes, en Amérique du Sud et en Asie. Après des salons très satisfaisants, l'Amérique du Nord connaît de son côté une certaine dynamique dont le Groupe tire avantage en particulier à travers son offre moteur", poursuit Bénéteau.

Malgré la forte croissance attendue du côté des exportations, les performances globales de l'Habitat de loisirs restent de leur côté liées aux décisions de commandes que les propriétaires de campings toujours indécis pourraient prendre dans les toutes prochaines semaines en France.

Le groupe précisera ses perspectives financière lors sa réunion d'information financière du 31 janvier.