La bourse ferme dans 30 min
  • CAC 40

    6 752,20
    +66,03 (+0,99 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 198,10
    +42,37 (+1,02 %)
     
  • Dow Jones

    35 682,37
    +79,29 (+0,22 %)
     
  • EUR/USD

    1,1651
    +0,0020 (+0,17 %)
     
  • Gold future

    1 812,70
    +30,80 (+1,73 %)
     
  • BTC-EUR

    52 870,73
    -2 257,19 (-4,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 466,48
    -36,56 (-2,43 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,80
    +0,30 (+0,36 %)
     
  • DAX

    15 589,83
    +117,27 (+0,76 %)
     
  • FTSE 100

    7 229,65
    +39,35 (+0,55 %)
     
  • Nasdaq

    15 145,13
    -70,57 (-0,46 %)
     
  • S&P 500

    4 549,27
    -0,51 (-0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,27 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,40 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3771
    -0,0024 (-0,17 %)
     

Les bénéfices XXL que va empocher EDF grâce à la hausse des prix de l’électricité

·1 min de lecture

EDF ne connaît pas la crise ! À en croire nos confrères de BFMTV, alors que la ministre de la Transition écologique a annoncé jeudi 30 septembre au matin que les tarifs de l'électricité pourraient augmenter de 12% début 2022, le fournisseur d'électricité devrait être le grand gagnant de la crise en cours. Et pour cause. Car si un quart de la production électrique du groupe est vendue à "prix cassé à ses concurrents, un autre quart est vendu au prix du marché. EDF surfe donc sur la vague des tarifs qui n'ont jamais été aussi élevés.

Surtout, ce sont les bénéfices de l'entreprise qui devraient bondir. Selon les sources de BFM Business au sein d'EDF, ils pourraient frôler les cinq milliards d'euros alors que les marges devraient être en hausse de deux milliards. De telles prévisions sont possibles parce que le fournisseur d'énergie vend sa production une année à l'avance. Pour 2021 par exemple, les contrats ont été signés fin décembre dernier, alors que les prix étaient aux alentours des 50 euros, décrypte BFMTV.

>> A lire aussi - Gaz, électricité : la hausse des prix va "probablement durer quelques mois", admet Bruno Le Maire

En 2022, ce devrait donc être le jackpot pour EDF puisque les prix se monnayent autour des 120 euros le mégawattheure. Or, les contrats pour 2022 se négocient en décembre. Des analystes parlent déjà de profits estimés à sept milliards d'euros, un record. Surtout, c'est plus que lors de l'introduction en Bourse du groupe il y a seize ans. Actionnaire à 84%, l'État (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Taux d’intérêt : “du rififi à la Fed, attention à la Bourse !”
La Chine plombée par les coupures d’électricité, la croissance souffrira !
Investissement : Misez sur des boxes !
"En quelques années, la France s'est transformée en un territoire d'innovation"
Chine : l'industrie se contracte pour la première fois depuis 2020

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles