La bourse ferme dans 1 h 27 min
  • CAC 40

    7 193,17
    +104,83 (+1,48 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 229,24
    +61,03 (+1,46 %)
     
  • Dow Jones

    32 645,40
    +251,15 (+0,78 %)
     
  • EUR/USD

    1,0852
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 968,80
    -4,70 (-0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    26 183,52
    +1 385,79 (+5,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    619,64
    +18,67 (+3,11 %)
     
  • Pétrole WTI

    74,08
    +0,88 (+1,20 %)
     
  • DAX

    15 327,27
    +185,25 (+1,22 %)
     
  • FTSE 100

    7 555,19
    +70,94 (+0,95 %)
     
  • Nasdaq

    11 880,77
    +164,69 (+1,41 %)
     
  • S&P 500

    4 014,71
    +43,44 (+1,09 %)
     
  • Nikkei 225

    27 883,78
    +365,53 (+1,33 %)
     
  • HANG SENG

    20 192,40
    +407,75 (+2,06 %)
     
  • GBP/USD

    1,2332
    -0,0005 (-0,04 %)
     

Bénéfices records de 161 milliards de dollars pour le géant pétrolier Aramco en 2022

Saudi Aramco/AFP/Archives - Mohamed ALEBN ALSHAIKH

Grâce à la reprise de la demande post-Covid et l'invasion russe de l'Ukraine, le géant pétrolier saoudien Aramco a pu enregistrer un bénéfice record de plus de 161 milliards de dollars en 2022.

Des résultats qui peuvent donner le tournis. Le géant pétrolier saoudien Aramco a annoncé dimanche des bénéfices "records" en 2022, grâce à l'envolée des cours du brut dans le sillage de la guerre en Ukraine, dopant l'économie du premier exportateur mondial de brut.

La compagnie, détenue en grande partie par l'Etat saoudien, a dégagé un bénéfice net 161,1 milliards de dollars l'année dernière, en hausse de 46% sur un an, selon un communiqué publié à la bourse de Ryad. Il s'agit des profits les plus élevés pour Aramco depuis sa cotation en bourse, a précisé le texte. Le géant pétrolier a introduit 1,7% de ses actions à la Bourse saoudienne en décembre 2019, levant 29,4 milliards de dollars lors de la plus grande introduction en Bourse de l'histoire.

"Aramco a réalisé une performance financière record en 2022, avec la hausse des prix du pétrole due à la hausse de la demande à travers le monde", a commenté le PDG de la compagnie, Amin Nasser, cité dans le communiqué.

Comme les majors Shell, Chevron, ExxonMobil, TotalEnergies et PB, qui ont engrangés des bénéfices records de 151 milliards de dollars en 2022, Aramco a largement bénéficié de la forte reprise de la demande de pétrole après la pandémie et la flambée des prix consécutive à l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Dans ce contexte, "il aurait été difficile pour Aramco de ne pas enregistrer une forte performance en 2022", a réagi Robert Mogielnicki du centre de réflexion Arab Gulf States Institute à Washington.

Vers des prix élevés en 2023

Si les cours de l'or noir ont reculé depuis les pics de 2022, ils devraient rester élevés cette année, soutenus notamment par la baisse de la production approuvée en octobre dernier par l'OPEP+, l'alliance des pays exportateurs dirigée par Ryad et Moscou. Cette décision avait été sévèrement critiquée à l'époque par Washington. "Je ne m'attends pas une nouvelle année record pour Aramco en 2023, mais la performance devrait rester solide", a estimé Robert Mogielnicki.

Les install[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi