Marchés français ouverture 5 h 21 min
  • Dow Jones

    34 548,53
    +318,19 (+0,93 %)
     
  • Nasdaq

    13 632,84
    +50,42 (+0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    29 431,06
    +99,69 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,2067
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    28 721,13
    +83,67 (+0,29 %)
     
  • BTC-EUR

    46 649,10
    -1 106,70 (-2,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 461,07
    -10,34 (-0,70 %)
     
  • S&P 500

    4 201,62
    +34,03 (+0,82 %)
     

Le Bélarus (Biélorussie) interdit Euronews, “remplacé par une chaîne de propagande” !

·1 min de lecture

Clap de fin pour Euronews au Bélarus ! La chaîne télévisée européenne a été exclue par le ministère de l'Information, qui précise que la chaîne, dont le siège est en France, serait remplacée par une programmation sur la deuxième guerre mondiale produite par la Russie. L'autorisation de diffusion de la chaîne n'a pas été renouvelée en raison de publicités diffusées en anglais, au lieu d'être traduites en russe ou bélarusse, a précisé un porte-parole du ministère à l'agence Ria Novosti.

Cette interdiction en rajoute à "la situation désespérée dans laquelle se trouvent les médias indépendants au Bélarus", dénonce Ales Bialiatski, à la tête de l'ONG bélarusse Viasna. Selon lui, cette chaîne permettait aux téléspectateurs d'"avoir conscience des évènements européens". Cette chaîne est désormais "remplacée par une chaîne de propagande (...) Le Bélarus tombe dans l'isolement de l'information et c'est ce que veut le régime", affirme M. Bialiatski. "Heureusement, la pénétration d'internet est très élevée dans le pays, mais il s'agit clairement d'une tentative de limiter l'accès à l'information", a indiqué pour sa part sur Twitter la journaliste indépendante et analyste bélarusse Hanna Liubakova.

>> A lire aussi - L'UE va infliger des sanctions au Bélarus

Un grand mouvement de contestation contre le président Alexandre Loukachenko a secoué le Bélarus en 2020, mais a été depuis jugulé par la répression constante orchestrée par le pouvoir. L'opposition conteste la réélection de M. Loukachenko, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un projet géant de Total en Afrique fait peser d'"énormes risques” sur l’environnement et le climat, dénoncent des ONG
Sanofi risque de détruire plus de 400 emplois en Europe, alertent les syndicats
Vaccin Covid-19, Nasdaq… faut-il acheter Valneva ? : le conseil Bourse du jour
Covid-19 : un traitement de Roche et Regeneron pourrait réduire le risque de contamination au sein d’une famille
Face au Covid-19, le traitement d’AstraZeneca contre le diabète Farxiga déçoit