Marchés français ouverture 4 h 23 min
  • Dow Jones

    33 970,47
    -614,41 (-1,78 %)
     
  • Nasdaq

    14 713,90
    -330,06 (-2,19 %)
     
  • Nikkei 225

    29 893,21
    -606,84 (-1,99 %)
     
  • EUR/USD

    1,1740
    +0,0012 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    24 098,23
    -0,91 (-0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    36 397,60
    -3 198,44 (-8,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 069,72
    -64,66 (-5,70 %)
     
  • S&P 500

    4 357,73
    -75,26 (-1,70 %)
     

Béatrice Foucher (DS) : “L’électrique sera pertinent quand il y aura suffisamment de bornes et d’autonomie”

·1 min de lecture

Après près de 30 ans de carrière chez Renault où elle fut notamment à la tête du programme des véhicules électriques du groupe, Béatrice Foucher a rejoint le groupe PSA au printemps 2019. En janvier 2020, elle succède à Yves Bonnefont à la tête de DS Automobiles, la marque premium du groupe PSA (devenu Stellantis en début d’année 2021).

Capital : Comment se porte la marque DS ?

Béatrice Foucher : DS est rentable aujourd’hui. Nous gagnons de l’argent sur chaque vente et la profitabilité unitaire de chaque modèle vendu augmente. Ca veut dire que nos voitures plaisent aux clients et qu’ils acceptent d’acheter une DS au prix d’une BMW ou d’une Mercedes. C’est gratifiant pour notre travail et celui de mon prédécesseur (Yves Bonnefont, PDG de 2014 à 2020, ndlr).

Capital : Pourquoi vos clients choisissent-ils une DS plutôt qu’une BMW ou une Mercedes ?

Béatrice Foucher : Les clients disent qu’ils achètent une DS pour le style, pour avoir quelque chose de différent, pour la technologie et aussi pour le confort dynamique ou le confort acoustique. Certains ont aussi envie d’essayer une nouvelle marque qu’ils ne connaissent pas forcément.

Capital : Comment a évolué la notoriété de la marque ces dernières années ?

Béatrice Foucher : Au début, la notoriété reposait sur des voitures issues de la gamme Citroën. Mais l’arrivée des DS7 Crossback et DS3 Crossback (à partir de 2018, ndlr) ont largement contribué à affirmer la notoriété de la marque ces dernières années. Derrière DS, il y a aussi une (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Renault : pas de fusion avec Nissan, prévient Luca De Meo
Deux-Sèvres : la voiture radar privée enregistre des centaines d’excès de vitesse en 13 jours
Nouvelle DS4 2021 : la version hybride rechargeable à l’essai
Salon de Munich : les voitures autonomes reviennent au premier plan
Fin de cavale pour l'arnaqueur qui trafiquait les compteurs des voitures

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles