Publicité
Marchés français ouverture 7 h 36 min
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,28 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,06 (+0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0707
    -0,0002 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,82 (-0,94 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 262,80
    +411,57 (+0,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 388,16
    -29,71 (-2,09 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     

AZ Alkmaar-West Ham : des joueurs au milieu de bagarres entre supporters après le match

Des bagarres entre supporters après le match entre AZ Alkmaar et West Ham, en Ligue Europa Conférence, le 18 mai 2023.
Des bagarres entre supporters après le match entre AZ Alkmaar et West Ham, en Ligue Europa Conférence, le 18 mai 2023.

FOOTBALL - Ce sont des images qui écorchent un peu plus l’image du football. Des affrontements ont éclaté jeudi 18 mai aux Pays-Bas après la défaite à domicile (0-1) de l’AZ Alkmaar face à l’équipe anglaise de West Ham en demi-finale de Ligue Europa Conférence, ont rapporté les médias.

Plusieurs joueurs des deux équipes ont été entraînés dans la bagarre entre supporters, notamment le capitaine de West Ham, Declan Rice.

Les supporters de l’AZ ont pris d’assaut la tribune principale du stade AFAS à Alkmaar, dans le nord-ouest des Pays-Bas, peu après le coup de sifflet final, avant de se battre contre les supporters de West Ham qui fêtaient leur victoire, a indiqué l’agence de presse néerlandaise ANP.

PUBLICITÉ

« Les supporters se sont assis derrière le but de l’AZ et ont franchi une grille pour accéder à la tribune principale, après quoi ils ont assailli les supporters de West Ham », a déclaré l’ANP. « À partir de là, les poings ont volé », a ajouté l’agence.

Des images publiées sur Twitter montrent un groupe de supporters, vraisemblablement de l’AZ, brisant une barrière avant de chercher la confrontation avec des fans du club anglais.

D’autres images montrent des joueurs de West Ham sautant par-dessus les planches pour intervenir dans la bagarre tout en faisant des signes frénétiques.

Les joueurs voulaient protéger leurs amis et leur famille

Sur une autre séquence, plusieurs policiers en tenue antiémeutes repoussent les supporters de l’AZ avant de rétablir l’ordre dans le stade.

David Moyes, l’entraîneur de West Ham United, a déclaré après le match que ses joueurs s’étaient impliqués parce qu’ils voulaient protéger leurs amis et leur famille.

« Mes parents et mes amis étaient également dans les tribunes. Je n’ai vu que plus tard ce qui s’est passé », a déclaré David Moyes à l’ANP.

Les incidents liés au football sont de plus en plus violents aux Pays-Bas, ce qui inquiète les autorités et les responsables sportifs du pays.

Dimanche, un arbitre a interrompu un match de première division entre le FC Groningen et l’Ajax d’Amsterdam après qu’un supporter de Groningen s’est précipité sur le terrain avec une banderole et que des bombes fumigènes ont été lancées sur le terrain.

Le mois dernier, Davy Klaassen, milieu de terrain de l’Ajax, a été blessé à la tête par un briquet lancé par un supporter du Feyenoord Rotterdam depuis les tribunes.

À voir également sur Le HuffPost :

Homophobie dans le football amateur : « Je me sentais comme une brebis au milieu d’une meute de loups »

Maillot contre l’homophobie : Oudéa-Castéra veut des sanctions contre les joueurs réfractaires