La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 765,52
    -30,23 (-0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 080,15
    -27,87 (-0,68 %)
     
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,71 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1317
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 782,10
    +21,40 (+1,22 %)
     
  • BTC-EUR

    43 676,77
    -3 830,16 (-8,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 367,14
    -74,62 (-5,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,22
    -0,28 (-0,42 %)
     
  • DAX

    15 169,98
    -93,13 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 122,32
    -6,89 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,85 (-1,92 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    28 029,57
    +276,20 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    23 766,69
    -22,24 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3235
    -0,0067 (-0,50 %)
     

Axe Paris-Lyon : on a testé pour vous la classe Business Première de la SNCF

·1 min de lecture

La SNCF se targue de proposer des voyages "sur-mesure" avec sa nouvelle offre. La société ferroviaire lance la gamme Business Première sur l'axe reliant Paris à Lyon. Une annonce qui fait suite à l'arrivée de l'italien Trenitalia sur le marché. En effet, l'opérateur italien va s'élancer sur la ligne Paris-Lyon-Turin-Milan. Un concurrent de taille pour la SNCF, qui tente ainsi de se distinguer avec son offre. Europe 1 a testé en avant-première un voyage en Business Première.

>> LIRE AUSSILa SNCF va bientôt voir arriver la concurrence sur le très lucratif Paris-Lyon

Le périple débute à la Gare de Lyon, dans le 12ème arrondissement de la capitale. Avant d'accéder au quai et monter à bord, vous avez un accès rapide et un accueil personnalisé. On découvre alors de nouveaux fauteuils tout confort, un service de restauration à votre place, similaires aux codes de l'aérien. Certaines rames sont encore en cours de rénovation.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Car pour améliorer l'expérience du client, l'intérieur des trains a évolué, comme l'explique Jean Rouch, directeur de l'axe Sud-Est. "Il y a 10 places en plus", a-t-il confié. "L'ambiance lumineuse est complètement changée, les coloris sont beaucoup plus clairs. L'aménagement a changé puisqu'il y a 40% de places en vis-à-vis en moins. Nos clients nous l'ont demandé. Nous avons beaucoup plus de sièges, soit isolés, soit deux par deux."

La SNCF proposera 22 allers-r...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles