La bourse ferme dans 8 h 23 min

Axa renonce à s'unir avec Natixis dans la gestion d'actifs

1 / 2

Axa renonce à s'unir avec Natixis dans la gestion d'actifs

L’assureur a stoppé ses négociations visant à vendre sa filiale de gestion d’actifs. L’opération n’était pas soutenue par son conseil d’administration, et devenait une source de conflits internes pour le patron d’Axa.

Finalement, Axa et Natixis ne fianceront pas leurs filiales de gestion d'actifs. Mercredi, l’assureur a réuni son conseil d’administration qui a décidé de renoncer à vendre Axa Investment Managers (Axa IM). Son patron Andrea Rossi l’a annoncé jeudi matin dans un mail interne à ses salariés. Il menait depuis plusieurs semaines des négociations exclusives avec Natixis pour se marier à son gestionnaire Natixis Global Asset Management. Les équipes de gestion d’Axa avaient proposé, en parallèle, un scénario pour continuer à se développer seules. C’est donc cette voie que l’assureur a choisie alors que les fiançailles avec Natixis semblaient bien parties. Ce mariage aurait donné naissance à l’un des premiers acteurs européens avec plus de 1500 milliards d’actifs gérés, devant Amundi (1300 milliards), la filiale du Crédit Agricole.

Mais un mariage avec Natixis aurait obligé Axa à perdre le contrôle de sa filiale de gestion. Le schéma discuté ces dernières semaines ne lui laissait que 42% de la future société combinée. Pas assez pour conserver la maîtrise de ses 580 milliards d’euros d’actifs en compte propre qui constituent le nerf de la guerre. Cette activité, qui représente l’épargne des clients de l’assureur, permet d’investir directement sur les marchés et de garantir les rendements à ses clients. L’abandonner aurait obligé Axa à changer de modèle et à...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi