La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 495,83
    -61,57 (-0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 730,32
    -47,06 (-1,25 %)
     
  • Dow Jones

    33 721,14
    -277,90 (-0,82 %)
     
  • EUR/USD

    1,0040
    -0,0052 (-0,51 %)
     
  • Gold future

    1 763,50
    -7,70 (-0,43 %)
     
  • BTC-EUR

    21 348,73
    -2 037,22 (-8,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    509,34
    -32,26 (-5,96 %)
     
  • Pétrole WTI

    90,45
    -0,05 (-0,06 %)
     
  • DAX

    13 544,52
    -152,89 (-1,12 %)
     
  • FTSE 100

    7 550,37
    +8,52 (+0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 705,60
    -259,74 (-2,00 %)
     
  • S&P 500

    4 229,71
    -54,03 (-1,26 %)
     
  • Nikkei 225

    28 930,33
    -11,77 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    19 773,03
    +9,12 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,1821
    -0,0112 (-0,94 %)
     

Un avocat condamné pour avoir détourné 200.000 euros

Interdiction d'exercer pendant trois ans, un cabinet placé en liquidation judiciaire, le remboursement des sommes détournées, une amende salée... Les sanctions se multiplient à l'encontre d'un avocat, inscrit au barreau de Vesoul en Haute-Saône depuis 1999, et accusé d'avoir détourné d'importantes sommes d'argent qui auraient dû revenir à ses clients, rapporte L'Est républicain le lundi 18 juillet. Tout avait commencé en juillet 2021. Le bâtonnier, un représentant de l'Ordre des avocats doté du pouvoir de prononcer des sanctions disciplinaires, reçoit une plainte d'un de ses clients.

Selon ce dernier, les 100.000 euros qui auraient dû lui être reversés, dans le cadre d'une adjudication, ont été indûment conservés par l'avocat vésulien. Le bâtonnier décide alors de saisir le conseil de l'ordre. Ce dernier a fini par prononcer une interdiction d'exercice sur tout le territoire pendant trois ans, l'avocat ayant manqué à son serment de probité.

Sur le plan pénal, ce dernier a ensuite été poursuivi pour faux, usage de faux et abus de confiance, des faits qu'il aurait en partie reconnus. Selon le procureur de la République de Besançon cité par nos confrères de L'Est républicain, l'argent détourné (près de 200.000 euros) aurait permis d’éponger les déficits de son cabinet, et de constituer un patrimoine. L'avocat vésulien a été condamné par le tribunal judiciaire de Besançon à un an de prison avec sursis, ainsi qu'à rembourser les sommes en question, rapporte France 3 Bourgogne-Franche-Comté. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pouvoir d'achat : des mesures pour faciliter l'intéressement en entreprise ont été votées
L'Union européenne va imposer un document obligatoire pour circuler dans son espace
Arnaques : un guide pour éviter de se faire hameçonner
Adopter un chat ou un cheval : voici les nouvelles règles à connaître
Redressement fiscal confirmé pour Claude Guéant

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles