Publicité
Marchés français ouverture 7 h 19 min
  • Dow Jones

    40 415,44
    +127,91 (+0,32 %)
     
  • Nasdaq

    18 007,57
    +280,63 (+1,58 %)
     
  • Nikkei 225

    39 599,00
    -464,79 (-1,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,0893
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    17 635,88
    +218,20 (+1,25 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 982,12
    -447,98 (-0,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 384,54
    -20,80 (-1,48 %)
     
  • S&P 500

    5 564,41
    +59,41 (+1,08 %)
     

Avions de chasse : ce que vous ne saviez pas sur le siège éjectable du Rafale

Martin-Baker

Les premiers sièges éjectables ont fait leur apparition à bord des avions de chasse au début des années 40. Aujourd’hui, ces sièges fonctionnent selon les mêmes principes de base mais l’évolution des technologies a permis d’élargir leur champ d’utilisation, avec des vitesses bien plus importantes. Il est même désormais possible de s’éjecter au niveau du sol tout en minimisant les dommages corporels.

En France, le leader dans ce domaine c’est la Société d’Exploitation des Matériels Martin-Baker (SEMMB). Créée en 1959 et basée à Argenteuil, elle est détenue à 50/50 par le français Safran et le britannique Martin-Baker. C’est elle qui produit notamment les sièges éjectables des Rafale de l’armée de l’air française, le Mk F16F.

Véritable concentré de technologie d’une masse de 90 kg, voici dans les grandes lignes de quoi ce siège éjectable est composé. Sous le siège, on trouve tout d’abord le système propulsif qui assure l’éjection. Deux sangles retiennent les jambes et un harnais vient plaquer le corps au siège au moment de l’éjection. Située entre les jambes du pilote on trouve la poignée d’éjection. Sur les avions biplace, ce système déclenche aussi l’éjection du siège arrière. L’éjection est un processus rapide et violent. Un pilote est éjecté à 15 m/s et encaisse une accélération d’environ 18 G. Il ne faut que deux secondes entre le moment où la poignée est actionnée et le déploiement du parachute.

>> Achetez et vendez vos placements (Bourse, cryptomonnaies…) au bon moment grâce (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Girondins de Bordeaux : un transfert tombe à l'eau pour un vol de papiers d'identité
Yves Rocher annonce à son tour des suppressions de postes
Euromillions : le million gagné en Charentes n'a pas été réclamé, un autre gros lot attend son propriétaire
Chez Midi Pile, la livraison de colis se conjugue aussi au féminin
Lepermislibre (code de la route, permis de conduire) va en Bourse, les actions offertes à la souscription