La bourse est fermée
  • CAC 40

    4 594,24
    +24,57 (+0,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    2 958,21
    -1,82 (-0,06 %)
     
  • Dow Jones

    26 501,60
    -157,51 (-0,59 %)
     
  • EUR/USD

    1,1651
    -0,0027 (-0,23 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    +9,70 (+0,52 %)
     
  • BTC-EUR

    11 601,49
    +213,62 (+1,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    264,07
    +0,43 (+0,16 %)
     
  • Pétrole WTI

    35,58
    -0,59 (-1,63 %)
     
  • DAX

    11 556,48
    -41,59 (-0,36 %)
     
  • FTSE 100

    5 577,27
    -4,48 (-0,08 %)
     
  • Nasdaq

    10 911,59
    -274,00 (-2,45 %)
     
  • S&P 500

    3 269,96
    -40,15 (-1,21 %)
     
  • Nikkei 225

    22 977,13
    -354,81 (-1,52 %)
     
  • HANG SENG

    24 107,42
    -479,18 (-1,95 %)
     
  • GBP/USD

    1,2954
    +0,0031 (+0,24 %)
     

Aviation : Rolls-Royce teste son moteur électrique de 500 chevaux

Louis Neveu, Journaliste
·1 min de lecture

Après le développement de la cellule, voici celui du moteur électrique de l’avion de vitesse ACCEL (Accelerating the Electrification of Flight) de Rolls-Royce. Le constructeur vient d’achever les tests en grandeur nature du puissant moteur électrique de l’avion de course. Pour le tester, Rolls-Royce l’a fixé sur le bâti moteur d'une réplique de la cellule de l’appareil.

Le moteur développe une puissance inégalée de 500 chevaux. Avec lui, la firme compte battre le record de vitesse en avion électrique en le faisant évoluer à plus de 480 Km/h. Lors des essais, l’hélice a été amenée avec succès à plein régime avec environ 2.400 tours par minute. Pour faire fonctionner le moteur, c’est une puissante batterie très dense composée de 6.000 cellules qui est à l’œuvre.

Objectif : zéro émission carbonée en 2050

Comme en aviation, les contraintes sont importantes ; c'est sur cette batterie que repose l'essentiel de l'innovation. Elle doit être la plus légère possible et également disposer d’un système de protection thermique et de refroidissement efficace. Un véritable défi pour le constructeur ainsi que pour l’avenir de l’aviation électrique. Rolls-Royce prétend qu'à elle seule, elle pourrait alimenter en énergie 250 foyers.

À l’origine, l’avion de course devait faire ses premiers vols cette année. La crise sanitaire actuelle et ses contraintes vont certainement décaler le processus, mais la firme reste confiante et compte réaliser son record de vitesse en début d’année prochaine. Pour Rolls-Royce, le développement de l’ACCEL n’est que le début d’un investissement dans la création de motorisation pour avions de ligne dégageant zéro carbone à l’horizon 2050.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura