Publicité
La bourse ferme dans 7 h 9 min
  • CAC 40

    7 936,96
    -29,72 (-0,37 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 863,47
    -9,10 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    39 131,53
    +62,43 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,0839
    +0,0016 (+0,15 %)
     
  • Gold future

    2 043,00
    -6,40 (-0,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    47 198,89
    -402,23 (-0,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,05
    -0,44 (-0,58 %)
     
  • DAX

    17 418,72
    -0,61 (-0,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 700,67
    -5,61 (-0,07 %)
     
  • Nasdaq

    15 996,82
    -44,78 (-0,28 %)
     
  • S&P 500

    5 088,80
    +1,77 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    39 233,71
    +135,01 (+0,35 %)
     
  • HANG SENG

    16 634,74
    -91,12 (-0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2680
    +0,0007 (+0,06 %)
     

Quel avenir pour l’aéroport de Nantes-Atlantique ?

Nina Lawrenson/peopleimages.com/Adobe Stock

Depuis l’abandon du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes annoncé par Édouard Philippe en 2018, une modernisation de l’aéroport de Nantes-Atlantique avait été annoncée avec une procédure engagée pour «rallonger la piste», rapporte France 3. Finalement, depuis six ans, la situation n’a pas évolué. Le rallongement de la piste pour relever l’altitude de décollage et d’atterrissage des avions n’a pas été effectué. Un couvre-feu a aussi été décidé en avril 2022 pour limiter le trafic aérien entre minuit et 6 heures, mais, d’après un collectif, des centaines de vols ont finalement eu lieu, depuis, pendant la nuit.

L’État avait même lancé un appel d’offres qui portait «principalement sur l’exploitation et le réaménagement de l’aéroport», qui a ensuite été brutalement arrêté par Clément Beaune, alors ministre des Transports. En effet, la proposition de Vinci, seul candidat, ne satisfaisait pas «l’ensemble des critères financiers ou environnementaux». Devant cet échec, la municipalité a condamné la gestion de l’État dans ce dossier et les riverains ont baissé les bras.

Une mission sénatoriale a rendu, le 20 décembre, un rapport qui appelle à «agir au plus vite pour la modernisation de l’aéroport» tout en maîtrisant «l'impact environnemental» et en faisant «de la santé des populations riveraines une priorité». «L’aéroport demeure dans un état de vétusté avéré et la qualité de service y est toujours insuffisante, au détriment des voyageurs et des compagnies aériennes», précise aussi le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Gabriel Attal reçoit la puissante FNSEA pour tenter de calmer la colère des agriculteurs
Métros et RER : voici les trois stations les plus polluées d'Île-de-France
Hausse du prix de l'électricité, baisse des prix immobiliers... Le Flash éco du jour
Des milliers de médecins étrangers menacés de perdre leur poste
La Ville de Paris obligée de verser des intérêts à cette étudiante après l’avoir traînée en justice