Marchés français ouverture 7 h 50 min
  • Dow Jones

    34 792,67
    -323,73 (-0,92 %)
     
  • Nasdaq

    14 780,53
    +19,24 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    27 584,08
    -57,75 (-0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1841
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    26 426,55
    +231,73 (+0,88 %)
     
  • BTC-EUR

    33 489,52
    +674,08 (+2,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    977,06
    +50,30 (+5,43 %)
     
  • S&P 500

    4 402,66
    -20,49 (-0,46 %)
     

Avast en discussions avec NortonLifeLock en vue d'une éventuelle fusion

·1 min de lecture

Deux spécialistes des antivirus sont entrés en discussion pour un éventuel rapprochement. Une opération à plusieurs milliards d'euros.

Le groupe britannique de cybersécurité Avast, connu pour son logiciel antivirus, a annoncé mercredi être en discussions avancées en vue d'une fusion avec son concurrent américain NortonLifeLock. Si l'opération aboutit, elle se fera en numéraire et en actions, a précisé s'élève à 5,20 milliards de livres (6,07 milliards d'euros), selon les données Refinitiv.

Un futur géant de la cybersécurité pour le grand public

NortonLifeLock, éditeur de l'antivirus Norton et des produits de protection contre le vol d'identité LifeLock, a confirmé la tenue des discussion avec Avast au sujet d'un éventuel rapprochement sans donner plus de détails. L'accord de fusion permettrait à NortonLifeLock, basé dans l'Arizona et spécialisé dans la cybersécurité des consommateurs, d'étendre son champ d'action aux logiciels grand public. NortonLifeLock, connue auparavant sous le nom Symantec, a cédé son activité dans la sécurité pour entreprises à Broadcom en 2019. Sur les marchés, le titre Avast grimpe de 13,25%, en tête du Stoxx 600. Celui de NortonLifeLock a perdu mercredi en séance à la Bourse de New York plus de 4% après que le Wall Street Journal a rapporté l'information.

(avec Reuters)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles