La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 143,70
    -14,56 (-0,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Auvergne-Rhône-Alpes : Laurent Wauquiez aurait supprimé 4 millions d'euros de subventions aux acteurs de la culture

L'opposition au conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes a dénoncé mercredi 25 mai la suppression de quatre millions d'euros de subventions à 140 acteurs culturels, un changement de cap que le camp du président LR Laurent Wauquiez "assume" en évoquant des "réorientations". Selon une estimation de l'opposition écologiste à la région, ce sont au moins 3,9 millions d'euros qui ont été "réorientés" en 2022, un chiffre qui n'a pu être confirmé auprès de la région.

Avant un vote de la Commission permanente régionale, qui a entériné une grande partie de ces "réorientations" mercredi, une soixantaine d'acteurs culturels avaient exprimé dans une lettre ouverte leur "vive inquiétude" face à des choix budgétaires adoptés "sans préparation ni dialogue", en pointant une "méthode inacceptable". Dans un communiqué, la région présidée par le LR Laurent Wauquiez a indiqué "assumer" ces arbitrages, selon elle notamment dirigés vers "des territoires les plus éloignés de l’offre culturelle", alors que "60% du budget régional culturel était orienté vers les métropoles régionales et les grandes institutions".

Sophie Rotkopf, vice-présidente du Conseil régional en charge de la culture, précise à l'AFP que "certaines réorientations sont temporaires, alors que d'autres sont plus pérennes comme pour l'Opéra de Lyon", qui perd par exemple 500.000 euros, soit 18% de ses dotations. "Il est logique que les métropoles et les grandes institutions aient plus de subventions mais pas dans ces proportions", assure-t-elle, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'échange de maison, une solution économique pour partir en vacances
Allemagne : une offre de "train illimité" lancée pour cet été
Législatives : pourquoi les habitants d'un village de la Manche vont devoir élire un député du Calvados
Attention à l'arnaque à la carte carburant Total sur Facebook
Nabilla, Sarah Fraisou.. Ces influenceurs aux liens troubles avec les marques

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles