La bourse ferme dans 7 h 14 min
  • CAC 40

    6 149,01
    +75,66 (+1,25 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 591,53
    +58,36 (+1,65 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,28 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0588
    +0,0029 (+0,28 %)
     
  • Gold future

    1 837,20
    +6,90 (+0,38 %)
     
  • BTC-EUR

    20 204,13
    -170,33 (-0,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    466,59
    +12,69 (+2,80 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,04
    +0,42 (+0,39 %)
     
  • DAX

    13 358,93
    +240,80 (+1,84 %)
     
  • FTSE 100

    7 278,01
    +69,20 (+0,96 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,42 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 871,27
    +379,30 (+1,43 %)
     
  • HANG SENG

    22 201,08
    +482,02 (+2,22 %)
     
  • GBP/USD

    1,2320
    +0,0050 (+0,41 %)
     

« Les autres partis politiques se foutent de ces questions » : ce que le Parti Pirate veut faire entendre aux législatives

Le Parti pirate présente des candidats dans près d’une centaine de circonscriptions lors de ces élections législatives. Entretien avec Florie Marie, la porte-parole française et Vice-présidente du Parti pirate européen, pour discuter des engagements et des propositions de ce parti politique unique en son genre. Avec un thème-clé : le renforcement de l’éducation au numérique est indispensable dans la société de demain.

Cette année, le Parti pirate présente 95 candidats aux élections législatives. C’est près de deux fois plus qu’en 2017, lorsque seulement 58 candidats avaient été investis. Et surtout, plus que le Parti socialiste, qui présente 70 candidats dans le cadre de la Nupes. Pourtant, comme le regrette Florie Marie, la porte-parole, le parti souffre encore d’un gros problème de visibilité.

Candidate dans la 7e circonscription de l’Essonne, celle qui est aussi la vice-présidente du Parti pirate européen a répondu à nos questions, quelques jours avant la tenue du premier tour des élections législatives.

Numérique, crypto-monnaies, esport : nous avons interrogé Florie Marie sur le programme des pirates, leurs engagements, et leur vision sur le quinquennat passé. Avec un mot d’ordre : il faut plus d’éducation au numérique.

florie_marie2
florie_marie2

Quelles sont les choses les plus urgentes à mettre en place pour le numérique ?

Florie Marie — Il y a tellement de choses !

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles