La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 724,77
    -283,83 (-1,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Les autos chinoises débarquent en Europe et au Mondial de l'auto

SP

BYD annonce trois modèles nouveaux en Europe en 2022. Les marques chinoises seront présentes au Mondial de l'auto parisien, alors que tous les autres constructeurs - sauf le groupe Renault, Peugeot, DS, Jeep - seront absents.

La fin programmée par l'Union européenne du aura fait péricliter l’un des plus grandes spécialités de l’industrie automobile du continent. En revanche, Bruxelles fait le bonheur des constructeurs chinois. En précipitant l’électrification des véhicules, obligatoire en 2035 pour les ventes de modèles neufs, l’UE leur ouvre grand les portes. Et, ravis de l’aubaine, ceux-ci s’engouffrent dans la brèche.

Le chinois BYD (Build your Dreams) a ainsi confirmé ce week-end des 27 et 28 août, qu’il allait présenter trois nouveaux véhicules électriques pour le marché européen d’ici à la fin de l’année: deux grands véhicules plutôt haut de gamme et une compacte. Le géant, numéro un mondial de l’électrique devant Tesla avec près de 650.000 ventes mondiales sur le premier semestre, sera d’ailleurs présent en force au prochain parisien qui se tiendra du 18 au 23 octobre, confirme Serge Gachot, directeur du salon.

ORA (Great Wall) sera également de la partie dans la capitale française avec une compacte électrique destinée spécifiquement à l’Europe. D’autres firmes de l’ex-Empire du milieu devraient annoncer leur présence au Mondial début septembre.

Les non-Chinois grands absents

Côté Européens, les constructeurs brilleront en revanche par leur absence. Si le groupe Renault sera présent, Stellantis ne le sera que par ses marques Peugeot, DS et Jeep. Citroën a ainsi déclaré forfait, le comble pour une marque tricolore. Aucune marque du groupe Volkswagen ne sera également représentée. Pas plus que BMW, Jaguar Land Rover (JLR), Volvo…, marque suédoise du chinois Geely!

Mécontent de son emplacement prévu par les organisateurs, Mercedes ne sera pas non plus présent finalement, selon la firme allemande. La marque à l’étoile préfère organiser une exposition au Musée Rodin dans le septième arrondissement de Paris aux mêmes dates. Ford renonce également. Le SNPAA (Syndicat national des producteurs d’alcool agricole) exposera juste sur son stand un modèle de l’Américain fonctionnant à l’é[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi