Publicité
Marchés français ouverture 6 h 13 min
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,28 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 086,53
    -728,03 (-1,88 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,82 (-0,94 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 349,88
    +530,58 (+0,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 387,65
    -30,22 (-2,13 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     

Autoroute, nationale… Quelles sont les vitesses maximales autorisées pour un permis probatoire ?

anyaberkut / istockphoto

Si vous venez de décrocher votre permis ou de le récupérer après une suspension, votre permis probatoire vous astreint à un peu de modération au volant par rapport aux autres conducteurs. Sur une période de trois ans (deux, si vous avez opté pour la conduite accompagnée avant d’obtenir votre permis), vous serez contraint de respecter des limitations de vitesse particulières.

Pour tous les détenteurs de permis probatoires, la règle reste la même sans distinction de statut. Votre vitesse maximale au volant est limitée ainsi à 110 km/h sur autoroute, quelles que soient les conditions météorologiques, là où les conducteurs chevronnés peuvent monter à 130 km/h quand la chaussée est sèche. Si vous circulez sur une route à chaussée séparée (parfois appelée "voie rapide"), qui n’est pas une autoroute, vous ne pourrez pas dépasser les 100 km/h, contrairement aux 110 km/h en vigueur pour les autres conducteurs. Enfin, si vous roulez sur une route nationale, vous serez limité à une vitesse de 80 km/h au lieu de 90 une fois la période de probation terminée.

Les sanctions pour excès de vitesse sont les mêmes pour les permis probatoires que pour les autres :

· un point de retrait et 68 euros d’amende pour les excès de vitesse inférieurs à 20 km/h ;

PUBLICITÉ

· deux points et 135 euros pour ceux compris entre 20 et 30 km/h ;

· trois points et 135 euros pour ceux compris entre 30 et 40 km/h ;

· quatre points et 135 euros pour ceux entre 40 et 50 km/h.

Au-delà de 50 km/h d’excès de vitesse, l’infraction (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite