La bourse ferme dans 2 h 39 min

Les autorités clouent au sol sept avions de la compagnie Hong Kong Airlines

Un avion de la compagnie Hong Kong Airlines sur le tarmac de l'aéroport de Los Angeles, le 29 octobre 2019

Hong Kong (AFP) - Sept appareils de la compagnie aérienne en difficulté Hong Kong Airlines ont été saisis et immobilisés sur le tarmac de l'aéroport de la mégapole en raison d'un défaut de paiement, ont annoncé mardi les autorités.

L'autorité aéroportuaire a indiqué que les avions de la compagnie à bas coût, qui n'ont pas été exploités ces derniers mois à des fins de transport de passagers, ont été saisis en raison d'un défaut de paiement.

La loi accorde à l'autorité de règlementation du transport aérien à Hong Kong le droit de saisir des avions pour non paiement des frais.

Ces appareils peuvent être vendus au bout de 60 jours si le règlement des sommes dues n'est toujours pas intervenu dans ce délai.

"Notre fonctionnement demeure normal", a déclaré Hong Kong Airlines dans un communiqué.

Ces saisies vont accroître les inquiétudes au sujet de la situation financière de Hong Kong Airlines.

La compagnie, détenue par HNA Group, conglomérat chinois lui-même en difficulté, avait annoncé fin novembre être "durement touchée" par près de six mois de manifestations à Hong Kong, qui avaient entraîné un retard dans le paiement de salaires.

La crise que traverse l'ex-colonie britannique depuis juin a porté un rude coup à la fréquentation touristique, avec une chute massive du nombre de visiteurs sur le territoire semi-autonome, et mis en difficulté de nombreuses compagnies aériennes desservant Hong Kong.

Début décembre, les autorités de l'aviation civile hongkongaise avaient décidé de ne pas sanctionner la compagnie à bas coût pour le retard de paiement des salaires et ses problèmes financiers persistants, l'autorisant à poursuivre ses opérations.

Le transporteur avait annoncé à la dernière minute une injection de fonds, ce qui lui avait permis d'obtenir un sursis.

Cette baisse de fréquentation touristique affecte durement l'économie de Hong kong, déjà plombée par la guerre commerciale que se livrent Washington et Pékin. Hong Kong est entré en récession au troisième trimestre.

La compagnie aérienne de Hong Kong Cathay Pacific est également affectée par la baisse de son trafic passager, qui a reculé de 9% en novembre par rapport à l'année dernière. C'est le troisième mois consécutif de baisse pour la compagnie.