Marchés français ouverture 36 min
  • Dow Jones

    33 587,66
    -681,50 (-1,99 %)
     
  • Nasdaq

    13 031,68
    -357,75 (-2,67 %)
     
  • Nikkei 225

    27 448,01
    -699,50 (-2,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,2095
    +0,0019 (+0,16 %)
     
  • HANG SENG

    27 843,87
    -387,17 (-1,37 %)
     
  • BTC-EUR

    42 152,43
    -5 464,79 (-11,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 396,69
    -167,14 (-10,69 %)
     
  • S&P 500

    4 063,04
    -89,06 (-2,14 %)
     

Les autorités américaines recommandent de suspendre le vaccin Johnson & Johnson après des cas de thrombose

·1 min de lecture

Quelques semaines après les inquiétudes et les changements de recommandations autour du vaccin AstraZeneca en Europe, l'utilisation d'un autre sérum se voit suspendue, de l'autre côté de l'Atlantique. La FDA (Food and Drug Administration), l'autorité fédérale en charge des médicaments aux États-Unis, recommande ce mardi 13 avril aux États de mettre en pause la vaccination avec le produit de Johnson & Johnson, selon le New York Times et Axios.

D'après le quotidien new-yorkais, qui cite des officiels, six femmes ayant reçu le vaccin aux États-Unis ont développé des cas rares de caillots sanguins dans les deux semaines qui ont suivi leur injection. Elles ont toutes entre 18 et 48 ans. L'une d'entre elles est décédée et une autre, dans le Nebraska, est actuellement hospitalisée dans un état critique. Plus de sept millions d'Américains ont déjà reçu l'injection unique du vaccin Johnson & Johnson, utilisé en France depuis le début de semaine.

Cette mesure de précaution n'est pas sans rappeler celle qui a concerné le vaccin AstraZeneca à la mi-mars en France. La campagne de vaccination avait été interrompue quelques jours avant d'être relancée, en réservant toutefois le vaccin aux plus de 55 ans. Au 16 mars, 25 cas de thromboses avaient été recensés en Europe, entraînant 9 décès chez des moins de 55 ans — une majorité de femmes — sur 1,4 millions de personnes vaccinées sur le continent, indiquait la Haute Autorité de Santé française.

Vendredi 9 avril, l'Agence européenne des médicaments (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le vaccin russe Spoutnik V en 4 question-réponse
L'Europe va recevoir 50M de doses supplémentaires du vaccin Pfizer ce trimestre
Cette carte interactive vous permet de savoir où voyager selon votre localisation et les règles sanitaires en vigueur
Alibaba et les géants de la tech, nouvelles cibles de Pékin
Johnson & Johnson retarde le déploiement de son vaccin en Europe après sa suspension aux États-Unis