Publicité
La bourse ferme dans 5 h 28 min
  • CAC 40

    7 286,95
    +36,82 (+0,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 374,99
    +26,97 (+0,62 %)
     
  • Dow Jones

    35 416,98
    +83,51 (+0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0978
    -0,0021 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    2 057,80
    -2,40 (-0,12 %)
     
  • Bitcoin EUR

    34 576,62
    +766,43 (+2,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    784,19
    +19,50 (+2,55 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,43
    +1,02 (+1,33 %)
     
  • DAX

    16 143,74
    +151,07 (+0,94 %)
     
  • FTSE 100

    7 449,93
    -5,31 (-0,07 %)
     
  • Nasdaq

    14 281,76
    +40,73 (+0,29 %)
     
  • S&P 500

    4 554,89
    +4,46 (+0,10 %)
     
  • Nikkei 225

    33 321,22
    -87,17 (-0,26 %)
     
  • HANG SENG

    16 993,44
    -360,70 (-2,08 %)
     
  • GBP/USD

    1,2684
    -0,0015 (-0,12 %)
     

Autorisation de travail : conditions, demande et délai

Adobe Stock

Les étrangers qui envisagent de venir en France pour travailler doivent obtenir une autorisation de travail.

L’autorisation de travail peut être délivrée sous la forme d’un visa ou d’un titre de séjour. Il peut également s’agir d’un document distinct du document de séjour.

Seul ce document permet à un étranger de travailler en France.

Tous les étrangers sont concernés par l’obligation d’obtenir une autorisation de travail s’ils souhaitent venir en France en tant que salarié.

Et ce, quelles que soient la nature et la durée du contrat (contrat de droit privé ou public, temps partiel ou temps complet).

En revanche, certains étrangers sont dispensés de cette obligation et notamment :

L’obtention de l’autorisation de travail suppose que l’emploi pour lequel la demande est faite figure sur une liste de métier en tension (difficultés de recrutement).

Ou que l’offre d’emploi a fait l’objet d’une annonce pendant trois semaines et qu’aucune candidature n’a été reçue.

À noter : employer un étranger sans autorisation de travail est un délit passible de sanctions pénales, telles que peine de prison, amende ou interdiction d'exercer.

Première démarche pour le futur employeur, vérifier si le titre de séjour détenu par l’étranger l’autorise à travailler en France. Ensuite, il doit effectuer une demande d’autorisation de travail en ligne.

Cette vérification s’effectue par l’employeur via l’envoi d’un mail à la préfecture accompagnée de la copie du titre valant autorisation de travail.

Sur le site (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Inondations dans le Nord et le Pas-de-Calais : voici les dispositifs de soutien exceptionnels aux sinistrés
Bernard Arnault émet 1 270 fois plus de gaz à effet de serre qu'un Français moyen
Assurances : plusieurs centaines de communes pourraient ne plus être assurées
Œufs pollués : êtes-vous concernés par l’alerte lancée par l'Agence régionale de santé ?
Safran se heurte au veto de l’Italie sur l’acquisition des actifs de Collins Aerospace