Automobile : le rebond de la demande européenne n'est pas pour demain...

La dernière étude de l'agence de notation Fitch sur le secteur automobile européen confirme que le rebond de la demande n'est pas pour demain... Fitch n'attend pas de reprise des ventes de voitures en Europe à leur niveau d'avant crise (15,1 millions en 1999) avant la fin de la décennie !

Pour 2013, Fitch table sur une nouvelle baisse de 3% à moins de 11,5 millions de voitures. Fitch observe que les raisons conjoncturelles liées par exemple à la hausse du coût global d'utilisation des véhicules se mêlent à des facteurs structurels comme l'augmentation de la durée de la détention des véhicules (qui sont de plus en plus robustes) ou au moindre intérêt général des jeunes pour l'automobile.

Fitch précise quand même que dans cet environnement, les constructeurs positionnés sur le segment des petits véhicules économiques adaptés à l'utilisation urbaine devraient surperformer. L'agence de notation ne sombre d'ailleurs pas dans le catastrophisme en rappelant que le marché automobile américain a su déjouer les pronostics en affichant un gros rebond en 2011 et 2012 après la crise de 2009 (+39%)...