Marchés français ouverture 1 h 19 min
  • Dow Jones

    31 402,01
    -559,85 (-1,75 %)
     
  • Nasdaq

    13 119,43
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nikkei 225

    28 966,01
    -1 202,26 (-3,99 %)
     
  • EUR/USD

    1,2158
    -0,0028 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 184,20
    -889,97 (-2,96 %)
     
  • BTC-EUR

    37 934,82
    -3 644,71 (-8,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    918,85
    -14,28 (-1,53 %)
     
  • S&P 500

    3 829,34
    -96,09 (-2,45 %)
     

L'Etat français, champion des taxes auto en Europe

·2 min de lecture

L'Etat a battu un record de 73,7 milliards d'euros de taxes sur l'automobile, selon le dernier rapport du CCFA. Avec une progression de 30% depuis 2010. La France est la championne européenne (en tenant compte de la taille du marché). La fiscalité sur les carburants routiers se taille la part du lion, avec la bagatelle de 43 milliards d’euros.

Vilipendée, accusée de tous les maux, l’automobile est pourtant une fantastique vache à lait pour l’Etat. Celui-ci a ponctionné en effet un (en 2019) d'après la dernière édition du document annuel "L’industrie automobile française, analyses et statistiques" du CCFA (Comité des constructeurs français) diffusé ce jeudi 4 février. En 2010, ces impôts spécifiques ne dépassaient pas 56,7 milliards. Soit une forte progression de 30%! En 2000, la fiscalité sur l’automobile se montait à 49 milliards. Un quart du part en taxes, . La France est même la en Europe, par rapport à la taille du marché, d'après un autre rapport, publié par l'ACEA (Association des constructeurs européens) en avril dernier.

Taxes sur les carburant en forte hausse

Les à usage routier se taillent la part du lion, avec la bagatelle de 43 milliards d’euros (32,3 milliards en 2010, 30,6 milliards en 2000). La progression sur les dix dernières années, justifiée officiellement par des préoccupations écologiques, est autrement plus importante qu’entre 2000 et 2010! Le coup d’accélérateur a été donné en 2017, à la fin de la présidence de François Hollande. La France est l’un des cinq pays ayant le taux d’impôt sur l’essence sans plomb le plus élevé de l’Union (0,68 euro au litre) avec la Finlande, la Grèce, l’Italie et surtout les Pays-Bas (0,80 euro), selon l'ACEA. Sur le gazole, carburant réputé à tort comme bien plus favorisé, la France demeure aussi… l’un des trois Etats où il est le plus imposé (0,59 euros le litre), en compagnie de la Belgique et l’Italie. L’essence est taxée à 167% en France, le gazole, carburant le plus consommé, à 144%.

Second poste des revenus tirés par l’Etat de l’automobile, d'après le CCFA: la TVA sur l’achat de véhicules neufs (11 milliards, contre 8,17 en 2010). A la troisième place: les taxes sur la réparation et l’entretien (TVA) des véhicules: 8,3 milliards (6,5 en 2010). La fiscalité sur l’assurance automobile rapporte 5,3 milliards (4,13 il y a dix ans) à l’Etat, qui [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi